Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Steven Wouterlood (Pays-Bas)

« Ma folle semaine avec Tess » Sortie en salles le 18 septembre 2019.

Sam, onze ans passe ses vacances d’été avec sa famille, sur une idyllique île néerlandaise. Il a pris la décision de s’isoler plusieurs heures par jour pour s’habituer à une solitude dont il compte faire son mode de vie. Mais sa rencontre avec l’intrépide Tess va remettre son projet en question et le lancer dans un enchaînement d’ aventures. La jeune fille, à peine plus âgée que lui, cache un secret que Sam a décidé de mettre à nu pour conduire les inquiétudes de sa nouvelle amie vers une issue heureuse.

Cinéma : ma folle semaine avec Tess

«  Ma folle semaine avec Tess » est l’adaptation du livre éponyme d’Anne Woltz qui était, tout comme l’est le film de Steven Wouterlood, une histoire touchante avec un mélange d’émotion, d’humour et une belle énergie dans la tradition pour accompagner une certaine littérature pour jeune adolescent où il s’agit de tirer au clair un secret, ici familial.

L’« enquêteur »est un garçon de onze ans dont l’esprit vif et curieux va le pousser à défaire les fils d’une énigme et qui, grâce à sa pugnacité, parviendra à remettre de l’ordre dans une situation particulièrement complexe.

Le film s’adresse à un jeune public mais ses qualités cinématographiques, sa construction, le contour très soigné de ses personnages, le traitement de thèmes universels le hissent à l’état d’un film qui peut tout autant intéresser un public d’adultes.

C’est une histoire d’enfants qui les amène à pénétrer le monde des adultes qu’ils explorent comme ils entreraient dans une forêt vierge avec une grande dose d’inconscience et un atout capable de leur faire passer tous les obstacles, leur innocence.

On pourra reprocher au film de Steven Wouterlood de se dérouler dans une sorte d’angélisme, de raconter une belle histoire dans les beaux décors qu’offre l’île avec ses plages sauvages, ses dunes, ses surfaces boisées et cette grandeur des paysages qui mettent l’accent sur le fait que Sam fait partie d’un monde plus vaste que lui.

Les deux jeunes comédiens sont remarquables de justesse d’enthousiasme et d’émotion.

Ça se laisse bien voir....

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • "My father, my lord"
    Rabbi Abraham vit avec son épouse Esther et son fils, Menahem, dix ans, dans une communauté ultra-orthodoxe à Jérusalem. Rabbi Abraham consacre sa vie à l’étude de la Tora et de la loi juive. Sa femme... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Les citronniers"
    Dans un petit village situé à la frontière de la Cisjordanie et d’Israël, Salma exploite avec la seule aide d’un vieil ouvrier, une plantation de citronniers. Or, le ministre israélien de la Défense... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Children"
    Longtemps, l’Islande a été utilisée surtout comme décor naturel pour des productions cinématographiques. Mais depuis peu, une génération de cinéastes est apparue parmi lesquels Baltasar Kormakur avec "The... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Rome plutôt que vous"
    "Rome plutôt que vous" est à plusieurs titres une œuvre passionnante. D’abord parce qu’on doit ce film à un jeune réalisateur algérien qui y mène de front un portrait de l’Algérie actuelle -nous sommes... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Dans la vie"
    Philippe Faucon est connu pour la qualité de ses films de fiction sur des sujets de société, en particulier pour celui consacré à la guerre d’Algérie "La trahison" (en 2005) et il a été primé à Cannes... Lire la suite (Avril 2008)