Articles parus dans l’US

Migrants : délit de solidarité L’US n° 773 du 23 Septembre 2017

Cédric Herrou accueille régulièrement des
dizaines de migrants qui se reposent avant de
reprendre la route. Il est devenu un symbole de
l’aide et de la solidarité.

C’est donc lui que les autorités veulent abattre :
sept gardes à vue, deux mises en examen,
son terrain complètement encerclé par des gendarmes
et des militaires. Et pourquoi ? Pour rien.
Il lui est à chaque fois reproché sa solidarité
avec les migrants.
Pire, alors qu’il avait été partiellement
relaxé en première instance, la cour d’appel d’Aix-en-
Provence l’a condamné à quatre mois de prison avec
sursis pour avoir retiré un « bénéfice militant » de l’aide aux
migrants !

Une justice aux ordres ?
Il en est de même pour l’enseignant-chercheur,
Pierre-Alain Mannoni qui vient d’être condamné à deux mois
avec sursis pour des raisons identiques.
Ainsi donc, l’action militante devient criminelle.
La septième garde à vue de Cédric Herrou est grotesque : il a été
mis en garde à vue pour violence et séquestration sur un passeur
qu’il avait lui-même dénoncé à la police, il y a un mois et demi.
Il n’est bien sûr pas poursuivi.
Cela ressemble à de l’acharnement.
Au-delà de Cédric et Pierre-Alain, ce sont celles et ceux
qui aident les migrants qui sont visés.
Pourtant, la solidarité ne doit
pas faiblir, continuons à les aider !
Le 2 octobre aura lieu un nouveau procès d’aidant,
celui de Raphaël Prio. Le SNES et la FSU y seront présents
et appellent à participer au rassemblement.

Olivier Sillam

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • Motion de soutien : Pas touche à Charlène
    Le SNES-FSU exige la régularisation de Charlène Mayamba Cosi. Charlène Mayamba Cosi est une jeune femme de 19 ans menacée d’expulsion. Arrivée du Congo enceinte comme mineure isolée en décembre... Lire la suite (4 octobre)
  • Migrants : Droits maritimes bafoués
    L’été s’est encore révélé meurtrier en Méditerranée. Les États européens n’appliquent toujours pas les droits maritimes essentiels et refusent les naufragés secourus. Ces derniers, des enfants en bas âge,... Lire la suite (3 septembre)
  • Enfance : dans les limbes
    La loi Schiappa sur la protection de l’enfance fait l’unanimité... contre elle. Fait rarissime dans un domaine où tous les acteurs œuvrent généralement dans un but commun, les associations... Lire la suite (3 septembre)
  • Lyon : Capitale de l’extrême droite
    Cette image déplorable surgit à nouveau dans les médias. L’annonce par Marion Maréchal de l’implantation de son institut de science politique, la tenue du bureau du FN le 1er juin, sont un symbole.... Lire la suite (5 juillet)
  • Violences policières : manifester est un droit
    En mai dernier, une grenade dite assourdissante arrachait la main d’un militant sur la ZAD de Notre-Dame-des- Landes. Son nom s’ajoute à la longue liste des militants gravement blessés lors de... Lire la suite (5 juillet)