Migrant.e.s, MIE (Mineur.e.s isolé.e.s étrangèr.e.s)

Migrants : jeune en danger

Depuis le 28 mai 2020, un lycéen de 18 ans sans-papiers, scolarisé en première année de CAP au lycée horticole de Montreuil, est dans le Centre de rétention de Paris Vincennes. Il est menacé d’expulsion.
Arrivé en France à 15 ans en 2016, l’adolescent a été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance, de façon chaotique du fait de l’asphyxie des services. Ce jeune a tenté de faire avancer son dossier de régularisation, mais il était difficile en ces temps de confinement de contacter la préfecture ! Il a fait appel mais, pour le moment, il est enfermé dans des conditions
sanitaires très difficiles, aggravées par l’épidémie. En attendant, ses soutiens continuent
de se mobiliser : personnels et élèves du lycée, élus de Montreuil, militants associatifs et syndicaux.
Le SNES-FSU proteste contre cette politique indigne et rappelle sa volonté de voir
régulariser tous les sans-papiers.

Autres articles de la rubrique Migrant.e.s, MIE (Mineur.e.s isolé.e.s étrangèr.e.s)