Année 2016-2017

Mobilisation au lycée du Parc impérial à Nice

DHG 2016 : Une situation inacceptable pour la rentrée 2016

L’annonce de la DGH octroyée en février au lycée du Parc Impérial a provoqué un fort mécontentement des personnels. Pour un nombre équivalent d’élèves à la rentrée 2016 (-5 prévus sur un effectif qui avoisine les 2000 !) nos moyens étaient amputés de 53,5 heures.

Le CA du lycée s’est alors très majoritairement prononcé contre cette dotation (par 17 voix dont les sept élus FSU et sympathisants et seulement 5 pour). Cette dotation insuffisante se traduisait par de premières ré ductions dans les dédoublements (une vingtaine d’heures), l’augmentation des effectifs élèves dans les groupes de langues et la suppression d’un poste en SVT. Les personnels ont alors sollicité une audience auprès du Dasen et ont publiquement exprimé leur colère le jour de l’audience par un débrayage devant les portes du lycée. Le Dasen a justifié cette baisse par la perte d’une division de seconde et une "surdotation" de 38 heures accordée depuis des années au titre du tertiaire. Nous avions alors exprimé nos craintes concernant la création d’une classe de première supplémentaire. Création qui est devenue incontournable à l’issue des conseils de classe et des choix d’orientation en fin de seconde.

Avec finalement 4 élèves de plus attendus à la rentrée et le même nombre de classes qu’en 2015 nous perdions effectivement 53,5 heures !

Le lycée du Parc Impérial figure désormais au dernier rang des dotations de l’académie en ce qui concerne le taux d’encadrement/élèves. L’équipe de direction devait alors procéder à de nouvelles coupes se traduisant par la suppression de tous les dédoublements au lycée, à commencer par l’accompagnement personnalisé.

Le volant consacré à l’autonomie de l’établissement servant désormais à assurer en particulier pour les langues, les heures dues aux élèves. De l’aveu du proviseur, il n’était absolument plus possible d’assurer une « rentrée normale » au lycée du Parc Impérial.

La mobilisation des personnels a permis d’enregistrer de premiers résultats...
À l’appel notamment du SNES-FSU et de ses élus, du SNALC, les personnels se sont à nouveau mobilisés pour accompagner en manifestation au rectorat une délégation du Parc Impérial demandant à être reçue pour la seconde fois en trois mois par le Dasen.
Mobilisation réussie en cette période de l’année puisque plusieurs dizaines d’enseignants se retrouvaient sous les fenêtres du recteur pour un pique nique revendicatif.

Reçue par le Dasen, la délégation du Parc Impérial obtenait la restitution d’une quinzaine d’heures pour la rentrée. Mais le compte n’y est pas et l’action se poursuit !
La récupération de ces 15 heures est une première victoire qui est le fruit de l’action des personnels. Mais le compte n’y est pas pour les personnels présents au rectorat. La mobilisation s’est poursuivie avec une nouvelle mobilisation le mardi 5 juillet au Parc Impérial jour de la proclamation des résultats du BAC. Les personnels entendent bien poursuivre la lutte et décider de nouvelles actions lors de la pré rentrée dans l’établissement fin août.

Autres articles de la rubrique Année 2016-2017