Actualité théâtrale

Saison 2012/2013

Montfort-Théâtre

Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel poursuivent leur travail de passeurs et découvreurs, en ouvrant cette saison une deuxième salle, "la cabane", et en initiant de mini-festivals sur une soirée ou une journée, avec plusieurs représentations. Par ailleurs, le Montfort a participé à plusieurs coproductions, dont "Projet Luciole", à Avignon, et "Acrobates" , qui sillonnera l’Europe.

Du 24 septembre au 19 octobre  : 2 spectacles de cirque par soir "l’Angela bête" de Angela Laurier à "la cabane" à 19h et "Acrobates" de Stéphane Ricordel et Olivier Meyrou dans la grande salle à 20h45. Acrobates et contorsionniste aux confins de la danse.

Tous les premiers lundis de chaque mois à 20 h : " Andromaque" , production déléguée du théâtre Montfort, par le collectif La Palmera.

Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime ANDROMAQUE qui aime Hector qui est mort ...Une redécouverte de la tragédie de Racine...

Également du 12 au 16 mars, dans le cadre du "Festival des illusions"

Du 22 au 27 octobre, dan la grande salle : 6° festival des "opéras chinois" traditionnels.

Divers extraits venus de l’opéra de plusieurs Régions chinoises font découvrir cet art toujours vivant, mêlant la danse, le chant, la musique, l’acrobatie, le mime.

5 et 6 novembre, 12 au 14 décembre, 4 au 7 juin : "la taverne Münchausen", créée et mise en scène par Gwen Aduh, Compagnie des Femmes à Barbe.

C’est un spectacle surréaliste, jubilatoire et déjanté, vaguement issu de l’improvisation théâtrale...

Du 12 novembre au 7 décembre  : dans la grande salle, "Comos [un jour je vous raconterai une autre aventure extraordinaire]" de Joris Mathieu, Compagnie Haut et Court.

Inspiré du roman de Gombrowicz "Cosmos" est construit comme une enquête introspective...D’hologrammes en illusions d’optique, le plateau se transforme en fantastiques machines à merveille.

Du 3 au 14 décembre  : dans "la cabane", "Ylajali", de Jon Fosse, mis et scène et joué par Gabriel Dufay, Compagnie Incandescence.

Tiré du célèbre roman "Faim" de Knut Hamsun, cette pièce est à la fois tragi-comique, métaphysique et politique, un grand cri d’effroi et de révolte face à la misère.

10 et 11 décembre : dans la grande salle, Yves Jamait chante Guidoni, "tout va bien" .....

Du 17 décembre au 5 janvier : "De nos jours" d’Yvan Mosjoukine, dans la grande salle.

Ivan Mosjoukine nous embarque pour un parcours de santé jalonné de trouvailles, au gré de situations inattendues à travers 80 notes sur le cirque.

Ce spectacle sera donné au Centquatre du 22 janvier au 9 février.

Du 14 janvier au 1° février : "deux hommes jonglaient dans leur tête" de Roland Auzet et Jérôme Thomas

Orchestré par Mathurin Bolze, ce spectacle inclassable montre un jongleur et un percussionniste au milieu d’étranges instruments...

Du 21 janvier au 15 février  : "Projet Luciole" de Nicolas Truong, avec Nicolas Bouchaud et Judith Henry, à "la cabane".

Cet objet scénique, invention d’un théâtre philosophique, est destiné à mettre en scène des textes de penseurs contemporains, dont les concepts, portés par les comédiens, se répondent et s’entrechoquent.

Du 4 au 15 février : dans la grande salle, "Blue jeans" , de Yeung Faï.

Spectacle de marionnettes qui interroge le monde contemporain à l’heure de la globalisation en invoquant la vie de deux sœurs vivant dans des mondes parallèles.

Du 25 mars au 13 avril  : dans la grande salle "Infinita" de Familie Flöz

Le collectif berlinois Familie Flöz combine avec talent le théâtre de masques, la danse, l’acrobatie et le clown dans un spectacle inclassable bourré de poésie.

Du 13 mai au 25 mai  : dans la grande salle "Tête haute" , texte de Joël Jouanneau, mise en scène de Cyril Teste.

Le Roi et la Reine, qui rêvaient d’avoir un Prince, abandonnent leur petite fille dans la forêt. Un conte initiatique pour grands et petits à partir de 6 ans.

Du 13 au 17 mai  : à "la cabane", "Au beau milieu de la forêt" de Katia Hunsinger, création du collectif "Les Possédés".

Une forêt, un loup, deux générations sous un toit... Chaque famille porte en elle le mythe des origines, chaque famille peut se raconter à la manière d’un conte de fée sanglant.

Du 24 au 29 juin : dans le cadre du Festival "Autisme et culture", pour sa 8° édition, dans la grande sallle, "Blanche Neige" , comédie musicale de Gilles Roland-Manuel, mise en scène Olivier Couder.

Comédie musicale en 3 actes, le chant, la danse, le cirque et le théâtre sont mêlés au service d’une version bouillonnante du célèbre conte, servie par de nombreux acteurs professionnels ou amateurs souffrant de troubles autistiques.

Et aussi,

Du 5 au 23 mars  : " Festival des illusions"

9 spectacles proposés à raison de 4 spectacles par soir, entre "la cabane" et la grande salle, vous laissant libre d’assister à une ou plusieurs représentations et d’aller à la découverte d’artistes hors norme.

Du 5 au 16 mars : "Qui Vive" de Thierry Collet et Eric Didry, magie et prestidigitation

Du 5 au 16 mars  : "l’histoire du rock par Raphaèle Bouchard " de Thomas Guillardet, collectif Jakart-Mugiscué. Théâtre et musique ; le rock a changé nos vies, celle de Raphaèle aussi …

Du 5 au 23 mars : "pleurage et scintillement" , de Jean-Baptiste André et Julia Christ, acrobatie, cirque

Du 5 au 23 mars  : "Ceux qui restent" Paul Felenbok et Wlodka Blit-Robertson sont les témoins vivants d’une histoire recueillie par David Lescot, celle du ghetto de Varsovie. Du théâtre, car la paroles est portée par des acteurs, Mare Desgranges et Antoine Mathieu, mais du théâtre documentaire.

Du 12 au 16 mars : "Vielleicht " de Mélissa Von Vépy, un être-pantin, un pantin vivant.

Du 19 au 21 mars  : "Les larmes de Bristlecone" Autour de l’artiste performeuse Cille Lansade, les compagnies Anomalie et Dorina Fauer se réunissent à la recherche d’un théâtre scientifique, physique et fantastique.

Du 19 au 23 mars : "le syndrome de Cassandre" , de Yann Frish et Raphaël Navarro, allie le clown et la magie.

Du 22 au 23 mars : "nos limites" de Radouane El Meddeb, et de Matias Pillet et Alexandre Fournier (Compagnie Parce qu’il le fallait). Ce spectacle d’acrobatie, mis en scène par le chorégraphe Radouane El Meddeb, est issu de la rencontre des jeunes interprètes avec Fabrice Champion, voltigeur devenu paralysé à la suite d’un accident lors d’une répétition. Un film documentaire d’Olivier Meyrou "Parade" apporte un autre regard sur la vie de Fabrice Champion après son accident.

Le Montfort

106 rue Brancion – Paris 15°

www.lemontfort.fr

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)