Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un documentaire musical de Emilo R.Barrachina (Espagne)

"Morente Flamenco y Picasso" Sortie en salles le 12 septembre 2012

Enrique Morente était une des grandes figures du flamenco. Il est décédé quelques temps seulement après la fin du tournage du film qui le montre dans ses dernières apparitions publiques.

Cet artiste compositeur a ajouté à ses mises en musique, celles de poèmes peu connus de Pablo Picasso.

Le film d’Emilo R.Barrachina qui privilégie surtout les concerts de Morente, fait en parallèle référence à l’amitié qui lia de nombreuses années durant, le peintre et son coiffeur Eugénio Arias Herranz, rencontré à Saint-Paul-de-Vence.

Ce film qui relate la proximité créatrice de Picasso et d’Enrique Morente, leur étroite complicité artistique, l’admiration sans limites que le chanteur vouait au peintre, intègre dans son déroulement, en insert, quelques toiles parmi les plus engagées.

"Morente Flamenco y Picasso" est un documentaire à l’état brut que les amateurs de flamenco apprécieront.

Il aurait fallu, pour que le film puisse s’adresser à un public plus large, développer un peu plus les parties annexes de son travail documentaire, et peut-être laisser une plus large part au peintre et à son œuvre, même si le film offre l’occasion de découvrir des textes poétiques méconnus, mis en musique et interprétés avec puissance et conviction par le chanteur.

Le film d’Emilo R. Barrachina souffre d’un manque d’équilibre et d’une construction qui aurait gagné à être plus précise.

Mais il remplit totalement sa mission quand il nous permet d’en apprendre plus sur un grand chanteur de flamenco, de se laisser porter par sa voix, de savoir qu’après lui, ses deux filles qui apparaissent dans le film prendront la relève de leur père.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les petits maîtres du grand hôtel »
    Jacques Deschamps, le réalisateur du film se trouvait à Grenoble où il participait à la commission de sélection des étudiants désirant intégrer le Master de cinéma-documentaire de Lussas, en Ardèche.... Lire la suite (22 septembre)
  • « Ceux qui travaillent »
    Sans diplôme et parti de très bas, devenu à force de volonté cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Franck a de tout temps consacré sa vie au travail. Alors qu’il doit réagir dans... Lire la suite (22 septembre)
  • « Bacarau » 
    En 2016, Kleber Mendonça Filho présentait à Cannes « Aquarius » et brandissait avec son équipe, des pancartes dénonçant ce qu’ils considéraient comme un coup d’État contre la présidente Dilma Rousseff.... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ne croyez surtout pas que je hurle »
    A la suite d’une rupture amoureuse qui l’a mis face à des difficultés financières insurmontables et pour plus de commodités, Franck Beauvais quitte Paris et ses activités cinématographiques déjà... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ma folle semaine avec Tess »
    Sam, onze ans passe ses vacances d’été avec sa famille, sur une idyllique île néerlandaise. Il a pris la décision de s’isoler plusieurs heures par jour pour s’habituer à une solitude dont il compte... Lire la suite (15 septembre)