Actualité musicale, chanson...

« Mukashi », Abdullah Ibrahim Un retour en forme d’au revoir.

Je dois l’avouer. Ces derniers temps, j’ai été souvent déçu par Abdullah Ibrahim – Dollar Brand pour beaucoup, surnom que Duke Ellington, pas avare d’une plaisanterie, lui avait donné – en concert et en disques. Trop souvent, il faisait penser à du sous Keith Jarrett. Il faut dire, à sa décharge, que le Keith en question bouffe toute la place dans les mondes pianistiques.

Pour ce « Mukashi », sous titré « Once upon a time », il était une fois donc, le pianiste compositeur atteint une sorte de plénitude. Les mélodies flottent, s’étendent par nappes qui s’étirent voluptueusement. Une paix semble régner dans cet album comme si les cris devenaient latents, virtuels, se glissant ça et là dans les interstices d’une mer trop calme pour être vraie. L’instrumentation révèle cette apparence. Flûte et deux violoncelles en plus du piano…

Abdullah Ibrahim retrouve là ses racines sud-africaines pour dresser un autoportrait, une autobiographie. Les titres sont révélateurs : le temps du rêve, les étoiles en souvenir, sérénité, Pour Monk… qui se termine en essence et l’équilibre, l’harmonie.

Le vieil homme se livre sans apprêts pour démontrer que face à monde cruel, il faut avoir la faiblesse de la sagesse et de l’intelligence.

Nicolas Béniès.

« Mukashi », Abdullah Ibrahim, Intuition distribué par Socadisc .

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « L’affaire Moussorgsky »
    Lorsqu’il était enfant, Alain Pierre, fondateur du septet de jazz Les 5000 doigts du Docteur K et directeur musical de ce spectacle, avait dans sa chambre un tourne-disque et des disques. Il en... Lire la suite (25 septembre)
  • La longue mémoire...
    "Le soir, je délivrais des mots de ma mémoire Que j’avais embarqués sur un grand crayon gris ; Ils respiraient encore la fureur de l’histoire Et, sur mon papier blanc ils se sont assoupis..." Sous... Lire la suite (4 mars)
  • L’intégrale Serizier
    Si vous avez manqué en janvier 2018, cet hommage à Jacques Serizier, présenté alors chez nos amis du regretté Théâtre de la Vieille Grille, ou si vous souhaitez retrouver cette présentation... Lire la suite (17 janvier)
  • « Jeanne Plante est chafouin »
    Jeanne Plante écrit paroles et musiques de ses chansons et les chante. Elle est aussi comédienne et s’est illustrée en 2016 dans un spectacle pour enfants Farces et attrapes , qui tourne encore en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Bohème, notre jeunesse »
    La version française de La Bohème de Puccini est très liée à l’Opéra Comique. En 1898, moins de deux ans après sa création en italien à Turin, elle y fut représentée dans une version française approuvée... Lire la suite (Juillet 2018)