Actualité théâtrale

Au Théâtre du Lucernaire, partenaire Réduc’Snes jusqu’au 17 novembre

« Nana », d’après Zola Adaptation et mise en scène de Céline Cohen et Régis Goudot

Nana est la fille de Gervaise et de Coupeau, héros de L’Assomoir . Gamine élevée dans la promiscuité par des parents miséreux et ivrognes, qui la maltraitent, elle comprend très jeune le parti qu’elle peut tirer d’un corps et d’une peau que convoitent les hommes. Des trottoirs au théâtre, elle va vite se lancer dans une carrière de cocotte, vivant dans l’urgence, acquérant toilettes, bijoux et place dans le monde, jusqu’à la chute brutale.

Céline Cohen et Régis Goudot ont adapté, mis en scène et interprètent la pièce. Sur scène un canapé rouge et des tapis éparpillés sur le sol créent un cadre imprégné de sensualité et de désordre moral. Céline Cohen, vêtue d’une robe combinaison à fines bretelles noires, qu’elle n’hésite pas à laisser glisser, dévoilant sa nudité, les jambes gainées de bas noirs bordés de dentelle en haut des cuisses, campe une Nana au rire carnassier, qui se tient jambes légèrement écartées, impudique. L’actrice incarne bien la Nana imaginée par Zola. Son hérédité familiale et la misère ont laissé sur elle des traces indélébiles. Petit animal dépourvu de tout sens moral, toujours avide d’une nouvelle dépense, d’un nouveau plaisir, elle n’hésite pas à acculer à la ruine et au suicide ceux qui convoitent sa jolie peau. Régis Goudot l’accompagne, tantôt narrateur, tantôt directeur de théâtre ou amant éconduit. Filles de joie et bordels sont au rendez-vous aussi dans les chansons qu’ils interprètent, parfois accompagnées à l’accordéon dont elle joue. La chute est brutale et cruelle, fidèle à Zola, plus moralisateur que féministe !

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 21h30, le dimanche à 17h

Théâtre du Lucernaire

53 rue Notre Dame des Champs, 75006 PARIS

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)
  • « Comment ça va ? »
    Cette question appelle toujours ou presque la même réponse « Bien » ! Pourtant quand on est une comédienne qui vient d’avoir cinquante ans, qu’on a un mari informaticien au chômage et un fils adolescent... Lire la suite (26 juin)