Actualité théâtrale

à la Maison de la Poésie, jusqu’au 1er avril 2012

"Nietzsche, Zarathoustra et autres textes" Conception et jeu : Laurence Mayor

"Ainsi parlait Zarathoustra" est un poème philosophique que Friedrich Nietzsche publia entre 1882 et 1885.
Quand il commence à l’écrire, Nietzsche a déjà produit une importante œuvre mais celle-ci ne représente qu’un aspect de la mission de philosophe qu’il s’est fixée.
Une autre œuvre doit s’ajouter aux précédentes et c’est ainsi que naquit la figure de Zarathoustra qui, en tant que double de son auteur, permettait de livrer d’autres réflexions philosophiques dans des tonalités d’écriture différentes.
Dans ce livre "à part", se révèlent des thèmes comme la volonté de puissance, ou celle du surhomme, et des idées qui, si elles sont diversement perçues à la parution, auront fortement marqué la pensée contemporaine.
Pour Laurence Mayor, le projet d’associer "Ainsi parlait Zarathoustra" avec d’autres textes se heurte d’entrée à une importante difficulté. La force de ce poème lyrique qui fait assaut de visions, d’images et de souffle pouvait nuire aux autres textes plus en retrait.
Il fallait un choix judicieux et tout le talent d’une grande comédienne pour en harmoniser l’enchaînement.
Son choix se porte sur "De la vision et de l’énigme" et sur "Le chant de l’ivresse" qui sont des textes extrêmes. Trois autres textes viennent en contraste : "Avant que le soleil se lève" qui est un hymne au dépassement de soi, "L’esprit de pesanteur", un hymne à l’amour de soi et "Le devin", un hymne au rire.

© Philippe Ulysse

Avec Philippe Ulysse, Laurence Mayor a réalisé un travail concret jouant sur les ruptures de ton qui utilise pleinement l’espace singulier et les résonances acoustiques subtiles des caves de la Maison de la poésie.
Un spectacle qui porte et transporte.
Une mise en scène efficace et d’une grande humilité.
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière
157 rue Saint Martin 75 003 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur
réservation impérative) : 01 44 54 53 00
www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)