Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"Niko le petit renne" un conte de Noël de Michaël Hegner et Kari Juusonen - sortie en salles le 17 décembre

Niko est un petit renne heureux. Il vit dans la vallée paisible avec sa mère, au sein d’une tribu ignorée des loups affamés.
La seule chose qui manque pour que le bonheur de Niko soit total, c’est de rencontrer un jour son père qu’il ne connaît pas et qui exerce un métier prestigieux : il fait partie de la brigade volante du Père Noël.

Niko pense que la meilleure façon de rejoindre son père est d’apprendre à voler. Il s’y essaie mais en vain, aidé de son ami Julius, un écureuil volant.
Puisque ses tentatives d’envol sont restées infructueuses, Niko décide d’aller à pied rejoindre le royaume du Père Noël. Julius est du voyage ainsi que Wilma, la belette qui connaît le chemin et propose de les guider. La route sera longue et périlleuse d’autant que le trio croisera la tribu des loups affamés et leur chef, le redoutable Loucifer.
Loucifer qui, mis sur le chemin du royaume du Père Noël, a dès lors le projet de dévorer les rennes de la célèbre brigade, de dévorer le Père Noël, de prendre sa place et ainsi de mettre à portée de ses dents les enfants du monde….
Un sombre projet qui, fort heureusement n’aboutira pas…
" Niko, le petit renne" fonctionne sur les ressorts habituels du film d’animation pour enfants, un héros naïf mais astucieux qui bénéficie de la complicité de deux personnages vifs et sympathiques, l’écureuil volant protecteur et la belette qui n’a pas froid aux yeux. Mais une mise en scène vigoureuse, des paysages superbes, du suspens et une musique jazzy en font un film très réussi, un divertissement idéal pour un après-midi de vacances…
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les enfants d’Isadora »
    A la suite de la disparition de ses deux jeunes enfants par noyade, Isadora Duncan, danseuse mythique qui devait elle aussi connaître une fin tragique, a composé un solo d’adieu intitulé « La mère... Lire la suite (19 novembre)
  • « Terminus Sud »
    Dans un pays en plein chaos plongé dans un climat d’insécurité et de conflit armé où chaque partie rivalise d’actes de violence, un médecin tente de continuer à accomplir sa mission de soignant sans... Lire la suite (18 novembre)
  • « Vivre et chanter »
    Zhao Li dirige une troupe d’opéra traditionnel de Sichuan composée d’hommes et de femmes qui vivent et travaillent ensemble depuis dix années dans la banlieue de Chengdu. Lorsqu’elle reçoit un... Lire la suite (18 novembre)
  • « Les éblouis »
    Camille est une jeune adolescente et l’aînée d’une fratrie de quatre enfants. Elle est passionnée de cirque, un art qu’elle apprend à pratiquer, mais le jour où ses parents intègrent une communauté... Lire la suite (17 novembre)
  • « Temporada »
    Pour prendre un poste d’employée au service municipal de l’hygiène, Juliana quitte les quartiers du centre ville d’Irauna où elle vivait avec son mari pour la métropole de Contaguem, au Brésil. Elle... Lire la suite (17 novembre)