Actualité théâtrale

Jusqu’au 16 mars à La Manufacture des Abbesses

« Nous qui sommes cent »

Elles sont trois sur scène, mais ne font-elles qu’une ou sont-elles deux ou cent ? C’est dans le cerveau d’une femme ordinaire que nous conduit la pièce d’un jeune auteur suédois, Jonas Hassen Khemiri, plusieurs fois primé pour ses romans et son théâtre. Ces 3 « elles » s’affrontent, questionnent leur existence, cherchent à exister en tant qu’individu. Assumer d’avoir ses propres désirs n’est pas si évident pour les femmes, trop habituées à se soumettre à ce que l’on attend d’elles car, comme le dit l’une d’elles, « nous sommes parfaitement lobotomisées ». Entre aventures amoureuses et contestations politiques, moments de solitude, envies de suicide et solidarité, elles s’affrontent et questionnent leur existence, lui cherchant avec obstination un sens. Elles s’inventent une vie pleine de fantasmes prétextes à toutes sortes de délires et de rires. Elles vivent, elles s’interrogent sur leurs choix et imaginent tous les possibles.

Théâtre : nous qui sommes cent
Laura Perrotte les a habillées de la même robe. Ainsi elles peuvent être « une ». Elle les a placées dans une chambre d’enfants car elles jouent leur vie. Elles disent « on n’a plus la force, on abandonne » et dans la minute suivante « on s’engage ». Leur force c’est d’être ensemble, si on fait l’hypothèse qu’elles sont trois, ou de réconcilier leurs « moi » si on pense qu’elles ne font qu’une. On peut choisir !

Les trois comédiennes, Caroline Monnier, Laura Perrotte et Isabelle Seleskovitch font preuve d’une belle complicité dans leurs moments d’entente comme dans leurs disputes. Tantôt chorales, tantôt dissonantes leurs voix nous accompagnent dans un tourbillon où chacune cherche à exister, à être un individu à part entière. Stimulé, séduit le spectateur les suit avec le plus grand plaisir.

Micheline Rousselet

Les lundis, mardis, mercredis à 21h, le dimanche à 20h.
La Manufacture des Abbesses
7 rue Véron, 75018 Paris
Réservations : 01 42 33 42 03
Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Tableau d’une exécution »
    En 1571 la République de Venise commande à une femme peintre, Galactia, un tableau monumental destiné à célébrer la victoire de Lépante, que la Sainte Ligue vient de remporter sur l’Empire ottoman.... Lire la suite (19 janvier)
  • « My ladies rock »
    En 2015 Jean-Claude Gallotta avait enthousiasmé le Rond-Point avec My rock . Il avait souhaité faire se croiser sur la scène le rock et la danse contemporaine. Cette fois il rend hommage aux femmes... Lire la suite (19 janvier)
  • « Les reines »
    La scène se situe le 20 janvier 1483 à Londres, dans les ténèbres d’un palais envahi par la peur, où le Roi Édouard IV est en train d’agoniser tandis que son frère Richard III prépare son règne en... Lire la suite (18 janvier)
  • « Nos éducations sentimentales »
    Cette pièce, adaptée du roman de Flaubert avec des références à "Jules et Jim" de Truffaut, a fait l’objet d’une critique, lisible ici « Nos éducations sentimentales ». Un autre contributeur a voulu y... Lire la suite (18 janvier)
  • « L’éveil du Printemps » de Alat Fayez
    A est un jeune étudiant, habitant de la planète Platonium. Il rêve d’aller un jour vivre sur la Terre qui le fascine à chaque fois qu’il la voit se lever, belle et impressionnante de luminosité... Il... Lire la suite (16 janvier)