Archives

Nouveau programme de français au collège L’avis du SNES

Le programme de français qui va être présenté en CSE début octobre est dans la droite ligne de la réforme du collège.

Le programme est écrit par cycle, sans distinction de ce qui est enseigné chaque année du cycle, en matière d’oral, d’écrit ou de maitrise de la langue. Seules des thématiques ou problématiques du programme de littérature font apparaître des « repères annuels », sans éviter les redondances d’ailleurs. Le roman d’aventure est lu en CM, 6ème et 5ème !

L’impression des collègues qui ont analysé ces programmes lors de la JRD Lettres du 18 septembre est celle d’un émiettement des savoirs et de saupoudrage.

Emiettement car il s’agit d’une liste de micro-compétences sans indication claire du niveau à atteindre. L’embarras est grand quand on cherche à bâtir un cours ou une progression autour d’un des thèmes imposés, tout en tenant compte des compétences à travailler en oral, en compréhension de l’écrit, en écriture, en étude de la langue, sans oublier d’aborder les thématiques de l’histoire des Arts (HDA), de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), de l’enseignement moral et civique (EMC), tout en participant aux parcours (PA, PC, PEAC)… Comment les élèves pourront-ils trouver un sens à ces apprentissages avec des objectifs si dispersés ?

Saupoudrage car le temps imparti se rétrécit puisqu’il faut extraire de l’horaire de français le temps pour l’accompagnement personnalisé (AP) et les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Le programme du cycle 4 préconise de faire des séquences de 2 à 4 semaines ! Impression également de superficialité car les thématiques de lecture poussent à restreindre le sens et la portée des œuvres. Pourquoi, par exemple, lire l’Odyssée seulement sous le prisme du thème « le monstre, aux limites de l’humain » ?

L’avis des collègues présents à la JRD a été unanimement négatif, soulignant la complexité de mise en œuvre (notamment pour des enseignants débutants), la certitude que ce programme ne réduira pas les inégalités scolaires et la limitation de la liberté pédagogique. Cependant, il est également possible que certains y voient aussi la possibilité de faire « comme avant », sans réellement changer ni les pratiques ni les attendus, puisqu’on retrouve le conte et les récits fondateurs en 6èeme, le roman d’aventure en 5ème, le réalisme en 4ème et la littérature engagée en 3ème !

Et les langues anciennes ?

La présence des langues anciennes dans les programmes de français des cycles 3 et 4 est plus que discrète… Les propositions d’EPI brillent par leur manque d’originalité. Quant au programme de langues et cultures de l’antiquité, il faudra encore attendre quelques semaines pour le découvrir.

A télécharger ci-dessous : les programmes de français cycle 3 et cycle 4.

PDF - 287.2 ko
Programmes de français cycle 4
PDF - 308.1 ko
Programmes de français cycle 3

Autres articles de la rubrique Archives