Actualité théâtrale

Le TARMAC de la Villette en 2010

Nouvelle Saison au Tarmac partenaire réduc’snes

On y arrive… L’asphyxie annoncée de nos théâtres est en route. De restrictions budgétaires en réductions. De coupe de subvention en suppression, les programmations de certaines scènes se retrouvent mutilées, réduites à une peau de chagrin.
Valérie Baran, Directrice du TARMAC de la Villette tire la sonnette d’alarme, en page de garde de la brochure annonçant la nouvelle programmation. La saison 2010 au TARMAC de la Villette ne propose plus que quatre créations et un Festival intitulé "Sautes d’humour".

Avec le temps du rationnement verra-t-on venir la temps de la militance ? dit-elle.
Le public, en prenant la mesure du danger qui menace les salles qu’il aime bien, marquera-t-il de sa présence assidue, sa volonté de voir rester intacte, la liste de nos théâtres dont les options singulières font la richesse de notre patrimoine culturel ?
La fracture sociale touche aussi nos plateaux. Alors que certains d’entre eux souffrent d’asphyxie d’autres qui servent de vitrines de prestige, engloutissent des sommes exorbitantes dans des spectacles où les comédiennes sont nécessairement habillées par les plus grands couturiers…
Un moyen de résister pour le public est d’être là, fidèle et curieux, assidu d’être là comme le seront les artistes avec de la danse, de la marionnette, des chansons et… de l’humour.
Francis Dubois

Eléments de programmation 2010 :

Du 9 mars au 3 avril –Théâtre Tunisie

© Pascal Colrat

"Hobb Story, sex in the (arab) city" Mise en scène de Lotfi Achour
Trois hommes, deux femmes et un écran. Amour et sexe dévoilés sous le regard des autres. L’amour télévisé, le sexe en chaînes… Un spectacle critique et drôle. Pour voir la bande annonce]

Du 4 au 15 mai –Ile de la Réunion – Marionnettes
"Sakura" Ecriture, Isabelle Martinez et Vincent Legrand. Mise en scène : Martial Anton.
Sarah grandit comme une ronce sans que personne n’y prête attention. Son père est un marchand d’oiseaux un peu magicien et sa mère se fond dans la tapisserie. Féerie, magie, poésie…

Du 25 mai au 5 juin - Haïti
"Moi, fardeau inhérent" Texte et mise en scène Guy Régis Junior.
Elle est seule dans la nuit haïtienne. Elle parle de sa déchirure, la blessure ayant à jamais flétri son corps, son fardeau… Elle parle du temps d’avant, avant l’oncle, avant le voisin au sourire gras, l’homme qui a brisé son enfant.

Du 22 juin au 10 juillet « Têtes à têtes » soirée danse - Burkina Faso /Cameroun Danse
« Showtime » Conception et chorégraphie Philippe Ménard.
Ombres et lumières, smoking cravate, chaussures vernies et lunettes noires.
Un duo burlesque entre Paris et Ouagadougou…

Du 20 juillet au 21 août Continent africain - "Festival Sautes d’Humour"
Cinq semaines. Cinq artistes. 1980-2010, cinquante ans d’indépendances africaines. Pourquoi ne pas en rire ? Jeux de mots, jeux de rigolos et derrière les masques… les maux.

Le programme détaillé du Festival "Sautes d’Humour" sera disponible sur simple demande ou sur le site www.letarmac.fr à partir du 30 avril 2010.

Le TARMAC de La Villette
Parc de La Villette
211 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 40 03 93 95

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)