Communiqués

Nouvelle grève majoritaire dans le second degré

Nouvelle grève majoritaire dans le second degré

Avec 55% de grévistes, les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation des collèges et des lycées ont clairement marqué à nouveau leur profond désaccord avec la politique du gouvernement et sa déclination dans l’Education Nationale.

Après le 29, le Président de la République avait confirmé sa politique de suppressions d’emploi public et réaffirmé la mise en œuvre des réformes contestées. Le gouvernement doit enfin comprendre qu’il lui faut renoncer à ces choix très largement rejetés, et ouvrir, sans attendre, de véritables négociations.

Les personnels continuent d’exiger :

• que soit mis immédiatement un terme à la saignée opérée sur l’emploi public et que les 13500 emplois supprimés pour la prochaine rentrée soient rétablis,
• que de vraies négociations soient ouvertes sur la revalorisation du métier d’enseignant, sans cesse promise et jamais clairement engagée,
• que les réformes nécessaires fassent l’objet de réelles discussions et non, comme dans le cas de la réforme du lycée, d’expérimentations qui tentent de contourner la contestation des personnels.
• Que les projets ne soient plus guidés par la recherche de moyens de suppressions d’emplois.

Ils rappellent que le projet actuel de formation des enseignants ne peut en aucun cas être acceptable en l’état, en particulier parce qu’il est construit, lui aussi, avec l’objectif de permettre de nouvelles suppressions d’emplois.

L’absence de réponse rapide du gouvernement et plus particulièrement du Ministre de l’Education Nationale aux demandes exprimées par les personnels, conduira le Snes à continuer de développer la mobilisation en recherchant les démarches les plus largement unitaires.

Autres articles de la rubrique Communiqués

Mots-clés