Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, jusqu’au 28 février

"Ô Carmen" de Olivier Martin-Salvan, Anne Reulet-Simon et Nicolas Vial. Mise en scène de Nicolas Vial

Depuis qu’il était enfant, Louis a toujours rêvé de chanter l’Opéra. Fasciné par les lumières, les décors, les costumes, la fosse d’orchestre, les fauteuils de velours rouge et la machinerie, c’est surtout à "Carmen" qu’il pensait et au rôle de Don José…
Au hasard des auditions, on lui propose, non pas de jouer Don José mais d’être sa doublure. C’est pour lui, même s’il ne réalise pas vraiment son rêve, l’occasion d’approcher tout ce qui l’a fasciné. Mais Louis ne tarde pas à découvrir toutes les complications qui accompagnent la création d’un opéra. Il y a les caprices des autres chanteurs, les difficultés des techniciens, les exigences de l’Administration, la volonté du metteur en scène ou du Chef d’orchestre.
Un monde qui devient le terrain de jeu d’Olivier Martin-Salvan comédien, chanteur et clown qui va jouer à lui seul tous les personnages et nous faire découvrir, par le cocasse, le burlesque, le lyrique et la poésie cet envers du décor
Olivier Martin-Salvan mène de front une carrière de Ténor lyrique et de comédien. On L’a vu dans plusieurs mises en scène de textes de Valère Novarina : "L’acte inconnu", "Falstaff" ou "L’opérette imaginaire".
Anne-Reulet-Simon, après des études à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, se met à l’écriture théâtrale. Elle change alors ses choix et obtient un DESS administration de la musique et du spectacle et crée en 2005 une troupe de théâtre amateur : "Les Nabelles, nabeau et cie"
Nicolas Vial vient de l’Ecole Claude Mathieu. Il touche à tous les styles et à toutes les formes théâtrales, du Baroque au Contemporain en passant par l’improvisation.
Aurélien Richard est pianiste, Chef de chant et compositeur. Il a travaillé à l’Opéra National de Paris avec William Forsythe, Maurice Béjart et Les arts Florissants.
Il participe à de nombreux festivals en France et à l’Etranger. Il a écrit ses propres spectacles et, à ce titre a bénéficié entre autres de la collaboration d’Etienne Daho ou Olivier Dubois.
Il a obtenu le Prix de la meilleure création sonore et musicale au Festival Côté-Court à Pantin en 2005.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 et sur www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Crise de nerfs »
    Peter Stein a choisi de mettre en scène trois courtes pièces de Tchekhov et de confier à Jacques Weber le rôle principal. Le metteur en scène a choisi de commencer par la pièce la plus sombre, qui... Lire la suite (26 septembre)
  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)
  • « L’Amérique n’existe pas »
    Un homme, bien seul au milieu de cartons plus ou moins bien empilés, se lance dans un monologue. Il raconte des histoires, il fait naître des personnages comme cet homme qui ne monte jamais dans un... Lire la suite (18 septembre)