Actualité théâtrale

Jusqu’au 9 mai, au Théâtre du Lucernaire

’’On avait dit pas la famille’’ mais comment faire autrement ?

Dans On avait dit pas la famille, Eva Gruber, comédienne, chanteuse et auteur nous fait grimper dans son arbre généalogique et découvrir des personnages aussi attachants que cocasses. La mise en scène d’Estelle Lesage est à la fois simple et originale, efficace et poétique. C’est une danse de ferraille où s’agitent des pupitres et où se lient et se délient des histoires drôles et touchantes. L’interprète y passe du chanter au parler avec souplesse et maîtrise, les chants yiddish ou encore le rap trouvent parfaitement leur place dans le récit. De Berlin à Tel Aviv en passant par Varsovie jusqu’au Pigalle des années 70 c’est à un voyage dans le XXème siècle qu’Eva Gruber nous invite, à travers les siens. Elle nous raconte sa famille avec pudeur, bienveillance et sans aucun voyeurisme. On rit des situations, des personnages, des anecdotes puis on laisse son cœur s’alourdir légèrement aux moments les plus difficiles. Un très joli spectacle.
Tristan CECILLE

Du 18 mars au 9 mai, du mardi au samedi à 21h, dans la salle paradis du Lucernaire

Le Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34
www.lucernaire.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)
  • « Comment ça va ? »
    Cette question appelle toujours ou presque la même réponse « Bien » ! Pourtant quand on est une comédienne qui vient d’avoir cinquante ans, qu’on a un mari informaticien au chômage et un fils adolescent... Lire la suite (26 juin)
  • « 107 ans »
    Simon a tout de suite aimé Lucie quand il l’a rencontrée dans la cour de récréation et qu’elle lui a parlé de Jane Austen. Simon, assis à une table devant une feuille de papier, se souvient de Lucie qui,... Lire la suite (26 juin)