Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film d’animation de Tatsuya Nagamine (adapté du manga" One piece" d’Eiichiro Oda")

"One piece Z" Sortie en salle le 15 mai 2013

Z est un ancien amiral de la Marine. Lorsqu’il débarque avec son équipage sur l’île de Nouveau Monde, c’est dans le but de dérober un minerai renfermant une énergie telle qu’elle peut se mesurer à la puissance des armes antiques.

Alors que sa flotte navigue dans les eaux de Nouveau Monde, elle croise l’équipage de "Chapeau de paille" dont les commandes sont aux mains de Luffy, un étrange personnage qui, pour avoir mangé par mégarde l’un des fabuleux "fruits du démon", est détenteur d’un pouvoir très particulier : son corps peut s’étirer comme un élastique. Mais, revers de la médaille : une malédiction le condamne à couler, si jamais il tombe à l’eau.

Ces personnages déterminés vont croiser sur leur route Zoro, un virtuose du combat à trois sabres, Nami, une voleuse devenue navigatrice, Usopp, un as du tir, Sanji un cuisinier aux jambes dévastatrices et Book, un squelette musicien coiffé d’une boule afro.

Tous ces pirates venus des quatre coins du monde parcourent les mers à la recherche du fameux trésor convoité par Z.

C’est le début d’une nouvelle ère de liberté et d’aventures. L’avènement de l’âge d’or de la piraterie.

Ce film, inspiré du manga " One piece" d’Eiichiro Oda a remporté, à sa sortie au Japon, un succès phénoménal.

Les amateurs du genre trouveront leur compte avec l’ adaptation sans doute très réussie de ce manga dont le rythme effréné ne laisse aucun répit à des aventures sans concessions, peuplées de personnages aussi fantasques qu’ils sont cruels et déterminés ou … candides.

Pourtant, ce film qui repose essentiellement sur un enchaînement frénétique de séquences conduites selon une cadence étourdissante, laisse sa place, ici et là, à l’émotion ou à la drôlerie.

Et ce ne seront pas les plus puissants, les plus âpres à la conquête qui auront le dernier mot.

"One piece Z" est un divertissement parfaitement construit, passionnant et haletant.

Les amateurs de manga seront certainement comblés. Pour ceux que le genre attire modérément, c’est peut-être l’occasion d’un premier contact avec ce style et cet univers devenus "incontournables".

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)