Loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel"

Orientation : Le détricotage !

Pourquoi le MEN n’organise t’il aucune concertation réelle sur l’avenir des CIO et de l’ONISEP ?

Depuis la rentrée le ministère se veut rassurant et entretient le flou sur ses intentions concernant les CIO. Il n’organise aucune réelle concertation sur le sujet alors que les échéances approchent. Après avoir entendu le premier ministre au congrès des Régions de France, on comprend mieux pourquoi !
Le premier ministre défend un projet de révision constitutionnelle qui permettrait aux régions d’adapter les lois et les règlements, sous prétexte d’expérimentation. C’est ce qui est appelé « le principe de différenciation ». La révision de la constitution, dans son article 72, permettrait aux régions d’adapter la loi et à l’État d’abandonner un certain nombre de missions. L’orientation fera très certainement partie de ces missions. Chaque région pourrait piloter l’orientation à sa manière et disposer des CIO dont les missions pourraient changer, en fonction des demandes « différenciées » des régions. C’est d’ailleurs ce qu’avait sous-entendu le directeur de cabinet du ministre lors de l’audience de juin dernier, et la conseillère sociale lors de l’audience du G9 le 25 septembre.

Il faut continuer à défendre des missions identiques pour TOUS les CIO sur TOUT le territoire !

Autres articles de la rubrique Loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel"