Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

POLAR

"Paris Insolite " de Jean-Paul Clébert Ce pourrait être un polar…

Jean-Paul Clébert n’aime pas les ordres établis. Résistant, vagabond, écrivain, il a visité les marginaux pour leur donner leur place. Il faut le lire. Ici, il décrit un « Paris insolite », ce Paris qui sort difficilement de la deuxième guerre mondiale, ce Paris des années cinquante qui ne sait pas encore qu’il est entré dans les « 30 glorieuses » - c’est ainsi que les livres d’économie qualifient les années 1944-45/1974-75 – et vit dans des conditions similaires à celles des années 30. l’hygiène n’a pas fait irruption. Les bains-douches restent le seul moyen d’être propres et c’est la sortie du samedi matin ou du dimanche matin. Il nous entraîne à la découverte des quartiers de Paris qui, en ces temps reculés, ont tous une spécificité, et de ces personnages marginalisés qui savent rendre gorge à l’air du temps. Ces figures pourraient très bien figurer dans un polar… Il faut aller y voir. Ce Paris est doublement insolite. A l’époque, il sortait des images d’Epinal – ce ne pouvait donc pas être Paris -, aujourd’hui il a disparu. Personne ne s’est préoccupé de conserver des traces de cette capitale. Sauf Clébert !

Nicolas BENIES

« Paris Insolite », Jean-Paul Clébert, Points/Récit.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues