Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

POLAR

"Paris Insolite " de Jean-Paul Clébert Ce pourrait être un polar…

Jean-Paul Clébert n’aime pas les ordres établis. Résistant, vagabond, écrivain, il a visité les marginaux pour leur donner leur place. Il faut le lire. Ici, il décrit un « Paris insolite », ce Paris qui sort difficilement de la deuxième guerre mondiale, ce Paris des années cinquante qui ne sait pas encore qu’il est entré dans les « 30 glorieuses » - c’est ainsi que les livres d’économie qualifient les années 1944-45/1974-75 – et vit dans des conditions similaires à celles des années 30. l’hygiène n’a pas fait irruption. Les bains-douches restent le seul moyen d’être propres et c’est la sortie du samedi matin ou du dimanche matin. Il nous entraîne à la découverte des quartiers de Paris qui, en ces temps reculés, ont tous une spécificité, et de ces personnages marginalisés qui savent rendre gorge à l’air du temps. Ces figures pourraient très bien figurer dans un polar… Il faut aller y voir. Ce Paris est doublement insolite. A l’époque, il sortait des images d’Epinal – ce ne pouvait donc pas être Paris -, aujourd’hui il a disparu. Personne ne s’est préoccupé de conserver des traces de cette capitale. Sauf Clébert !

Nicolas BENIES

« Paris Insolite », Jean-Paul Clébert, Points/Récit.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)
  • « Derek Bailey », Jean-Marie Montera
    Le guitariste anglais Derek Bailey (1930-2005) a été un des pionniers de la branche nouvelle dite « Improvisation libre ». Son importance est telle que, dès 1966, il a changé la donne et brouiller les... Lire la suite (31 juillet)