Paroles d’E-docs 2002-2004

Parole un peu amère

Nous n’avons toujours pas d’agrégation en documentation et nous sommes toujours la dernière roue de la charrette. Les promotions, le passage au grand choix se font toutes disciplines confondues, ce qui n’est pas pour nous avantager. Pour donner un exemple concret, me voici à deux ans de la retraite et je ne suis toujours pas passée au 11è échelon. Et que dire de la hors classe ? Vais je devoir repousser de deux ans mon départ ? Avec quelle garantie ? Fierté légitime d’obtenir ce satisfecit moral et financier ? C’est bien gentil de nous demander de nous décarcasser, de faire cours, de nous investir auprès de nos collègues enseignants, mais si c’est pour ne pas être traité comme eux sur le plan administratif, la situation me reste un peu en travers de la gorge. Comment améliorer nos promotions ?

P.M. , Versailles

Autres articles de la rubrique Paroles d’E-docs 2002-2004

  • Comment le rectorat gère-t-il ses dossiers ?
    Je vais partir en congé maternité et mon remplaçant a pris contact avec moi : contractuel, premier poste pour lui, aucune expérience en documentation, il prépare le CAPES...d’histoire géographie et... Lire la suite (Décembre 2003)
  • L’honneur est sauf !
    Je viens de faire un tour sur le nouveau site Eduscol. Pourquoi la documentation, le CDI, l’enseignant documentaliste sont-elles des notions complètement absentes de ce site ? Dans la partie... Lire la suite (Décembre 2003)
  • Ca m’inquiète un peu...
    Récemment une élue de l’intercommunalité a suggéré que l’on utilise le CDI comme Bibliothèque Municipale. J’ai bondi quand j’ai lu l’article. Cette dame est par ailleurs enseignante, sans commentaire.... Je... Lire la suite (Décembre 2003)
  • Danger proche ?
    Documentaliste dans un petit collège rural, j’ai assisté à la réunion préparatoire au projet d’établissement : il était proposé dans le volet liaison école collège un "accueil des élèves des écoles... Lire la suite (Décembre 2003)
  • C’est la valse !
    Au lycée, il y a 2 postes de doc. Ma collègue est en longue maladie depuis 2 ans et les solutions de remplacement sont variées et nombreuses, toutes plus insatisfaisantes les unes que les autres.... Lire la suite (Décembre 2003)