Communiqués

Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs

Dans un contexte où la crise du recrutement des enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) ne fait de doute pour personne et où l’OCDE montre depuis de nombreuses années que les enseignants débutants français sont payés 10 % de moins que la moyenne des pays de l’OCDE, le ministre propose dans le cadre de sa réforme de la formation des enseignants de diminuer la rémunération brute des enseignants de 20 %. En effet, un projet de décret soumis au Comité Technique Ministériel (CTM) du 17 juin prévoit que les enseignants et CPE débuteront leur carrière à 1 600 euros bruts au lieu des 2 000 euros actuels.

Pour le SNES-FSU, la décision de diminuer la rémunération des nouveaux enseignants si elle était confirmée par le ministre, irait à l’encontre des engagements du ministre lui-même et ne pourrait que conduire à une forte réaction de tous les personnels.

Nous exigeons que la rémunération des nouveaux enseignants au lieu d’être diminuée, soit élevée rapidement à la moyenne de l’OCDE, condition nécessaire pour permettre de lutter contre la crise de recrutement. Nous demandons au ministre de revoir sans délai son projet.

Dans le cadre des négociations catégorielles qui s’ouvriront dans le courant du mois, le SNES-FSU portera l’ambition d’une revalorisation des débuts de carrières, mais aussi de l’ensemble de la carrière des enseignants, CPE et Co-Psy.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Une motion pour les jurys du 8 juillet 2019
    Le SNES-FSU propose une motion pour les jurys qui se tiendraient le lundi 8 juillet 2019 : Nous, professeurs, membre du jury XXX, dénonçons une nouvelle fois les conditions dans lesquelles se... Lire la suite (7 juillet)
  • Jean-Michel Blanquer sème le chaos dans les jurys du bac
    Les professeurs convoqués ce matin (grévistes ou non) pour délibérer refusent en masse de statuer sur les élèves ne disposant pas de la totalité des résultats de leurs épreuves terminales. Le SNES-FSU... Lire la suite (4 juillet)
  • Une motion pour les jurys
    L’intersyndicale SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, CGT Educ’action, Sud éducation, SNALC propose un modèle de motion aux jurys de délibération. Nous, professeurs, membre du jury XXX dénonçons... Lire la suite (4 juillet)
  • Un ministre aux abois
    Alors que la mobilisation ne faiblit pas en dépit des tentatives d’intimidations et des pressions qui se multiplient ces derniers jours, Jean-Michel Blanquer continue de traiter les revendications... Lire la suite (3 juillet)
  • BACCALAUREAT 2019
    Depuis des mois, le SNES-FSU alerte le ministère sur l’opposition des professeurs aux réformes du lycée et du baccalauréat. A aucun moment, Le ministre n’en a tenu compte. Il a balayé d’un revers de... Lire la suite (2 juillet)

Mots-clés