Actualité théâtrale

mercredi 5 juin 19h30

Périphérie XIV, Marché de la poésie de Paris Institut Hongrois

Sept structures membres de la Fédération européenne des Maisons de poésie / réseau MAIPO présentent six poètes de leur choix.

Temps de lecture mais aussi d’échanges permettant de prendre la mesure du rôle des maisons de poésie dans la diffusion de la poésie d’aujourd’hui :

- Centre culturel - Centre de création pour l’enfance - Maison de la poésie de Tinqueux / Veronika Dintinjana (Slovénie)
- Saute-Frontière - Maison de la Poésie transjurassienne de Saint-Claude / Vincent Tholomé (Belgique)
- Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines / Roland Nadaus (France)
- Biennale internationale des Poètes en Val-de-Marne / Aurelia Lassaque (France-Occitanie)
- Cave littéraire de Villefontaine et Maison de la Poésie de Saint-Martin- d’Hères / Jean-Pierre Bobillot (France)
- Le Printemps des Poètes / Lysiane Rakotoson (France)

Soirée présentée par Jacques Fournier, organisée avec l’Institut hongrois et la Fédération européenne des Maisons de Poésie dans le cadre de la Périphérie du Marché de la Poésie de Paris.

Institut Hongrois
92 rue Bonaparte 75006
M° Saint Sulpice (ligne 4)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

LA FEDERATION EUROPEENNE DES MAISONS DE POESIE SERA PRESENTE SUR LE MARCHE DE LA POESIE DE PARIS

PLACE SAINT SULPICE

DU 6 AU9 JUIN

STAND 109

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Les pieds tanqués »
    Pétanque vient du provençal « pé », pied et « tanca » pieu. Jouer à la pétanque c’est donc jouer aux boules pieds joints et non en prenant de l’élan comme à la lyonnaise. Comme on est en Provence, un... Lire la suite (27 septembre)
  • « Crise de nerfs »
    Peter Stein a choisi de mettre en scène trois courtes pièces de Tchekhov et de confier à Jacques Weber le rôle principal. Le metteur en scène a choisi de commencer par la pièce la plus sombre, qui... Lire la suite (26 septembre)
  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)