Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Louis Garrel (France)

"Petit tailleur" Sortie le 6 octobre au MK2 Beaubourg

Arthur est apprenti tailleur dans l’atelier de confection d’Albert. Une grande tendresse unit les deux hommes. L’un est jeune et romantique, l’autre à la tendresse bourrue, garde toute sa vitalité alors que la maladie le menace et qu’il voudrait bien, qu’après lui, Arthur prenne la relève.
Arthur aime Marie-Julie qui est actrice, joue "La petite Catherine de Heilbronn" et tente de repousser les avances pressantes de son metteur en scène. Car Marie-Julie, dès leur première rencontre, est tombée sous le charme du petit tailleur, ce garçon pétri d’amitié et de tendresse…
Le film de Louis Garrel a beaucoup de charme. Fidèle à ses amis, anciens élèves du Conservatoire ou venant d’ailleurs, qui jouaient dans son précédent court métrage "Mes copains", sélectionné dans de nombreux festivals, ils sont de nouveau au rendez-vous. Arthur Igual, Sylvain Creuzevault, Léa Seydoux ou Lolita Chammah. Avec eux, il dresse une peinture tendre d’une jeunesse tâtonnante, des amitiés persistantes, de la fidélité aux engagements et des coups de foudre dont on voudrait bien qu’ils durent toute la vie.
Arthur devra-t-il choisir entre l’amour de Marie-Julie et sa fidélité à Albert et à l’engagement tacite qui les lie ?
"Petit tailleur" est un moment dans la vie d’Arthur, un de ces moments où se posent les choix difficiles. Celui qu’il fera est-il le plus sage ? C’est en tous cas celui qui répond le plus à son besoin d’un attachement profond.
La photographie est très belle et rappelle que Louis Garrel est le digne fils de son père. Il a opté pour le noir et blanc qui va bien avec la belle énergie mélancolique des personnages.
Les comédiens sont parfaits. Léa Seydoux promise à une belle carrière est belle et touchante. Arthur Igual émeut en petit tailleur pris entre l’univers exigu de l’atelier et son profond désir d’ailleurs mais s’il y a une révélation dans ce film, c’est Grand Albert, un acteur octogénaire débutant, dont le naturel confondant traduit merveilleusement la générosité du vieux tailleur et son désarroi souterrain.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Pahokee, une jeunesse américaine »
    A Pahokee, petite ville située dans le sud de la Floride, le lycée est au centre de toutes les attentions et de la part de toutes les communautés à cause de son équipe de football américain, de ses... Lire la suite (10 décembre)
  • « Jeune Juliette »
    Juliette a quatorze ans. Elle vit à la campagne avec son frère aîné et son père depuis que sa mère a quitté la famille, officiellement pour asseoir sa carrière professionnelle aux États-Unis, mais plus... Lire la suite (9 décembre)
  • « La vie invisible d’Euridice Gusmao »
    Rio de Janeiro 1950, Euridice dix huit ans et Guida vingt ans, sont deux sœurs complices, très liées l’une à l’autre. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l’une d’une carrière de pianiste et... Lire la suite (8 décembre)
  • « Lola vers la mer »
    Lorsque Lola, jeune fille transgenre de dix huit ans est sur le point de se faire opérer, que la phase finale de sa transformation est imminente, sa mère qui l’avait toujours soutenue dans sa... Lire la suite (7 décembre)
  • « Les envoûtés »
    La directrice du magazine où Coline n’a jusque là écrit que sur des romans récemment parus lui propose de se charger de la rubrique « Le récit du mois ». Pour cela, elle doit rejoindre dans la maison au... Lire la suite (7 décembre)