Éditos

Plus jamais ça !

Le suicide de notre collègue Christine Renon, directrice d’école, a provoqué une vive émotion chez tous les personnels de l’Éducation et déclenché de nombreuses réactions. L’opinion découvre que la souffrance au travail, les méfaits d’un mode de gouvernance à la fois autoritaire et inepte, les conditions de travail de plus en plus dures, touchent l’Éducation nationale comme d’autres services publics, l’hôpital, La Poste ou France Télécom, tandis que l’institution demeure muette, voire se réfugie dans le déni. Les alertes furent pourtant nombreuses, qu’elles proviennent d’enseignants épuisés par l’accumulation des tâches et la valse des réformes, des personnels de vie scolaire ou d’orientation, dont les missions sont malmenées, des contractuels menacés à tout moment de perdre leur emploi... Elles émanent de ceux et celles qui, au quotidien, doivent se débrouiller avec les sureffectifs, les injonctions hiérarchiques, les multiples réunions, l’insatisfaction devant l’impossibilité de faire du bon travail et qui s’épuisent, alors que, pourtant, ils sont portés par des valeurs, mus par l’adhésion à des principes, soucieux de l’éducation de tous les jeunes.
C’est dans cette situation même que le gouvernement, censé s’occuper du « bien-être » des personnels, dixit
Jean-Michel Blanquer, réduit les compétences des CHSCT, supprime de nouveau des postes dans le second degré, n’a à la bouche que le « travailler plus »...

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Virages à droite dangereux
    On connaissait Emmanuel Macron candidat, théorisant la fin du clivage droite/gauche, pour mieux privilégier le monde de l’argent face à celui de la justice sociale, mais là, le doute n’est plus... Lire la suite (21 septembre)
  • Reprendre la main
    L’été est la période du mercato, même dans l’Éducation nationale. Dans les académies, la nomination de sept nouveaux recteurs en plein cœur de l’été sonne comme une reprise en main dans la perspective... Lire la suite (26 août)
  • Idées fixes
    Les sénateurs de droite, confits dans leurs certitudes et leur animosité envers le service public, viennent de faire adopter deux amendements au projet de loi dite « de transformation de la Fonction... Lire la suite (29 juin)
  • Examen de conscience
    Le ministre de l’Éducation pratique-t-il la méthode Coué ? Interrogé dans plusieurs médias sur l’appel à la grève du 17 juin, premier jour des épreuves du bac, il répète en boucle que l’organisation des... Lire la suite (8 juin)
  • Chacun pour tous  !
    Éducation, Fonction publique, retraites… Toujours et partout, c’est la solution de l’individu renvoyé à ses choix personnels qui est privilégiée  ; ce sont les perspectives solidaires qui sont ignorées... Lire la suite (21 mai)