Actualité théâtrale

Ciné XIII Théâtre

"Politique" Documentaire théâtral, épisode 2017

En ce printemps 2017 les élections présidentielles occupent toutes les conversations. Mais où en est l’idée politique en France alors que beaucoup d’électeurs envisagent de s’abstenir et que dans le même temps les débats télévisés rassemblent un nombre considérable de téléspectateurs ? Florian Sitbon et ses cinq complices acteurs se sont lancés, armés d’un questionnaire et d’un enregistreur à la rencontre des Français pour les interroger sur leur rapport à la politique. De la centaine de témoignages qu’ils ont recueillis, ils ont tiré une matière théâtrale riche et passionnante. Il y a ceux qui disent ne pas s’y intéresser mais que la politique énerve (beaucoup même !), ceux qui regardent les candidats avec un œil de DRH, évaluant « leur compétence métier et leur compétence comportementale », celle qui a toujours voté, celui qui n’a jamais voté, ceux qui s’engagent et ceux qui préfèrent rester au bord du chemin. Á travers les réponses alternent des propos dignes du café du commerce, mais aussi des réflexions plus profondes sur le rôle des media, sur l’euro, sur le rejet ou l’accueil des immigrés, sur la démocratie, etc. Et ce sont les espoirs et les désillusions des générations successives, de mai 68 à Nuit Debout, qui se font entendre.

La mise en scène réussit à merveille à donner vie à tous ces propos et à nous surprendre à tous moments. Des images des vrais candidats défilent très rapidement sur l’écran en fond de scène, sur le mur s’affiche le prénom de l’interviewé, son âge et sa profession témoignant de paroles réelles, parfois un intervieweur apparaît, mais la plupart du temps c’est la parole des interviewés que l’on entend car c’est elle qui compte et peu importe que les mots d’une femme soient dits par un acteur ou l’inverse. Sur la musique du Mépris de Jean-Luc Godard, une étudiante explique qu’elle n’a que très peu de confiance dans les politiques, qu’étudiant en Belgique, elle n’a les échos de la campagne que sur Facebook où n’émergent que les clashes et l’omniprésence de la parole de Marine Le Pen. Quand il est question de démocratie, on part à Athènes et c’est Périclès lui-même qui intervient en toge ! Les six acteurs portent avec une énergie remarquable ces paroles où s’expriment résignation ou colère, espoirs ou frustrations.

C’est un spectacle passionnant propre à susciter discussions et réflexion. Courez-y, emmenez vos amis et vos élèves !

Micheline Rousselet

Mercredi et vendredi à 21h15, jeudi et samedi à 19h, dimanche à 18h . Relâche du 12 au 16 avril inclus
Ciné XIII Théâtre
1 avenue Junot, 75018 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 54 15 12 ou www.cine13-theatre.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)