Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Eric Guirado (France)

 "Possessions" Sortie en salles le 7 mars 2012

Marilyne et Bruno ont pris la décision de quitter le Nord de la France pour aller s’installer dans un village de montagne où tenter une nouvelle vie. Lui est mécanicien et elle est prête à accepter le premier travail qu’elle trouvera.

Ils ont loué un modeste chalet à Patrick Castang, un promoteur immobilier propriétaire de nombreuses habitations dans la région.

Marilyne, Bruno et leur petite fille sont accueillis chaleureusement par Patrick et sa femme mais il y a un contre temps : la construction du chalet qu’ils devaient occuper a pris du retard. Qu’importe puisque Patrick a une solution de rechange avantageuse, un chalet beaucoup plus luxueux où ils pourront séjourner en attendant. De plus, le couple de promoteurs propose à Marilyne de travailler à leur service comme femme de ménage.

Ils ne resteront dans leur nouvelle habitation que quelque temps, car la saison touristique s’annonçant, le chalet de dépannage est loué. Marilyne et Bruno se retrouvent provisoirement à l’hôtel alors que les ont rejoints un couple d’amis du Nord, dont l’homme a été embauché dans le garage où travaille Bruno.

Si les constants déménagements auxquels ils sont tenus irritent Bruno dont la faiblesse a, à chaque fois, raison des violents emportements, il n’en est pas de même de Marilyne.

Celle-ci, très conciliante dans les premiers temps prend conscience de la situation quand elle apprend que les travaux du chalet qu’ils avaient loué sont suspendus pour défaut de paiement des entreprises et lorsque Patrick, au prétexte du retour à son poste de leur ancienne femme de ménage, lui signifie qu’ils n’auront plus besoin de ses services.

Un jour de débordement de colère, Bruno se présente chez Patrick Castang. Celui-ci étant absent, il est mal reçu par ses jeunes enfants qui se montrent méprisants et insolents à son égard..

Bruno commet alors l’irréparable…


Pour son troisième long métrage après "Quand tu descendras du ciel" et "Le fils de l’épicier", Eric Guirado s’est librement inspiré de l’affaire Flactif, fait divers qui prit au milieu des années 2000, une forte ampleur médiatique.

La jalousie et la méchanceté primaire qui en résultent ont été le moteur de ce crime dont le promoteur, sa femme et leurs deux enfants furent les victimes.

Eric Guirado, qui a gardé son indépendance d’auteur par rapport au fait divers et a évité la reconstitution, a parfaitement gradué le cheminement de ses personnages vers la tragédie. Dans un premier temps, le couple d’arrivants a de l’admiration pour leurs logeurs, leurs voitures, leur chalet, leur train de vie, sentiment premier sans équivoque, où vient bientôt s’inviter une convoitise qui au fil des événements va se transformer en haine puis en un rejet absolu.

Les Castang ne sont peut-être en rien responsables de la convoitise qu’ils déclenchent chez leurs locataires et Bruno, personnage veule, n’était sans doute pas voué à tuer un jour.

Et c’est le personnage restant, celui de Marilyne qui, s’imposant dans la dernière partie du récit, devient le pivot du film. Dans ses actes transparaissent toutes ses rancœurs accumulées, le fait d’avoir fait le mauvais choix en épousant un homme qui confirme sa médiocrité, le constat de sa vie ratée, de ses insatisfactions Elle devient alors une Lady Macbeth qui pousse son mari au crime et ce n’est peut-être plus le confort matériel qu’elle a toujours jalousé chez ses logeurs, mais l’harmonie de leur couple, leur aptitude au bonheur.

Il y a quelque chose du conte dans le film de Guirado. Dans le décor, avec ses paysages de forêt et ses villages de chalets aux façades ouvragées, dans les faits qui guident les personnages, dans la convoitise et dans la cruauté.

Jérémie Rénier méconnaissable (il a grossi de quinze kilos pour le rôle) et Julie Depardieu sont parfaits. Mais aussi Lucien Jean Baptiste et Alexandra Lamy qui joue avec beaucoup de justesse une nouvelle riche qui n’a pas tout a fait perdu la mémoire de ses origines….

Francis Dubois

 

 

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)
  • « Femmes d’Argentine »
    En Argentine l’IVG est interdite et les femmes qui la pratiquent clandestinement peuvent encourir des peines de prison si elles sont dénoncées. Toute hospitalisation pour traiter les séquelles d’un... Lire la suite (10 mars)