Actualité

Postes aux concours 2020 : le Ministère ne revient pas sur les pertes des précédentes années, malgré l’augmentation du nombre d’élèves

Le nombre de postes ouverts à chaque section des différents concours de recrutement du second degré pour la session 2020 a été publié le 29 novembre 2019 :
- CAPES et CAPET externes, internes et troisièmes concours
- Agrégations externes, externes spéciales et internes
- Concours Psy-EN externe et interne
- Concours CPE externe et interne

Le nombre global de postes est stable si on le compare à la session 2019, mais cette stabilité ne compense pas les pertes s’élevant à 20 % lors des deux dernières sessions. Il faut noter la création du CAPES Numérique et Sciences de l’informatique, par une diminution des postes aux concours en Mathématiques.

Depuis le début du quinquennat, on constate une baisse très importante pour les CAPES externes : -1825 postes soit -24,95% ; pour l’agrégation externe : -365 postes soit -19,01% ; pour un total cumulé de -4890 postes soit -26,93 % en prenant en compte la disparition des concours réservés. Le bilan comptable de ces trois premières années du quinquennat est très négatif.

Certaines disciplines sont particulièrement touchées depuis l’arrivée au ministère de M. Blanquer : c’est le cas des langues vivantes comme l’Allemand (-33%) et de l’Espagnol (-36%) ; les concours externes en Lettres Modernes et Classiques ont perdu 33 % de postes sur les trois dernières sessions. Le ministre ne fait pas le choix de réduire la précarité dans l’Éducation Nationale, le nombre de postes aux concours internes reste stable, à un niveau désespérément faible.

Cette publication fait suite à celle des inscrits aux concours, qui pour cette session sont en forte baisse. Il faudra donc que le Ministre attribue des aides conséquentes aux étudiants qui manifestent actuellement contre leur précarité pour qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur concours, faute de quoi tous les postes risquent de n’être pas pourvus.

Attirer des étudiants vers les métiers de l’enseignement est une nécessité si l’on veut avoir des enseignants qualifiés face à des élèves toujours plus nombreux à la rentrée 2020. Augmenter les postes aux concours est une nécessité pour que les conditions d’enseignement ne se dégradent pas

Autres articles de la rubrique Actualité