Actualité

Postes offerts aux concours 2018 en forte baisse !

Le signal avait été donné par le projet de loi de finances 2018 qui supprimait 2600 emplois de stagiaires au motif fallacieux que tous les postes ne trouvant pas preneurs, cela serait indolore.
Le SNES-FSU avait dénoncé une baisse de fait des moyens dévolus aux Académies pour la rentrée 2018, moyens que les Recteurs pouvaient transformer pour rémunérer des personnels.

Le verdict est tombé au JO du 29/11 : - 20 % de postes aux concours externes du second degré touchant de façon plus ou moins forte l’ensemble des disciplines et tous les concours.

Si l’on considère les résultats de l’an dernier et compte tenu de la baisse du nombre d’inscrits dans certaines disciplines à la session 2018, le nombre réel d’emplois réellement pourvus en 2018 risque d’être inférieur aux postes ouverts, justifiant probablement pour le gouvernement de nouvelles suppressions lors des budgets suivants…
C’est ainsi qu’on nourrit la crise de recrutement…

Aux étudiants ayant choisi de s’investir dans des formations menant aux métiers de l’Éducation, le gouvernement ferme la porte. Cela dans une période où le nombre d’élèves du second degré augmente du fait de la démographie et que les classes sont surchargées dans beaucoup d’établissements.
Quant aux concours internes et réservés, le nombre de postes est maintenu, légèrement augmenté pour les derniers, mais le volume reste nettement insuffisant au regard des besoins en titularisation.

Ci-dessous, le détail de l’évolution des postes et des inscrits par concours et par section.

Comparatif des postes et inscrits aux Concours 2017 - 2018

Autres articles de la rubrique Actualité