Publications SNES CPE 2018-2019

Pour notre statut, pour notre métier : toutes et tous mobilisés ! Pages spéciales de L’US n°787 du 20 avril 2019

Depuis deux ans, les mauvais coups ne cessent de pleuvoir : gel
de la valeur du point d’indice, rétablissement du jour de carence,
suppressions de postes... Dans cette suite logique, le projet de loi
Fonction publique vise à mettre à mal notre modèle social solidaire,
à démanteler les services publics et les garanties de celles et ceux qui
les font vivre. L’Éducation est particulièrement malmenée, entre la loi
Blanquer, les suppressions de postes, les réformes des lycées, du bac
et de Parcoursup. Les CPE ne sont pas en reste : remise en cause du
caractère dérogatoire de leur statut, volonté de l’administration de
dénaturer leur métier, et dernièrement, dénigrement par l’Inspection
générale des finances (IGF) de l’effectivité de leur temps de travail.
Aucune création de postes CPE au budget pour la deuxième année
consécutive et 60 postes de moins au concours externe en deux ans
viennent compléter ce triste bilan. La question de la revalorisation
salariale reste plus que jamais d’actualité.

Sommaire

Page 1 Édito
Page 2 Fonction publique : menaces XXL
Page 3 "Pour une École de la confiance" : une loi bien mal nommée !
Page 4 Métier et statut en danger : mépris des CPE, ça suffit !
Page 5 Postes profilés : "Mon profil, c’est mon concours !"
Page 6 Réforme de la formation : un enjeu fondamental pour le métier et la catégorie
Page 7 Service national universel : pour une autre conception de l’engagement
Prérecrutements : préprofessionnalisation en trompe-l’œil
Page 8 Mouvement inter 2019 : des élus indispensables

Bonne lecture :