Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Raconter la vie

"Poussière blanche et tableau noir" de Vincent Silveira

Culture-littérature-"Poussière blanche... Notre collègue Vincent Silveira, dont nous avons présenté deux précédents ouvrages dans l’Us-Mag, propose ses nouveaux écrits en ligne sur un site http://raconterlavie.fr/recits/, où sont accessibles des écritures témoignant d’expériences diversifiées sous des formes multiples : témoignages, analyses sociologiques, enquêtes journalistiques et ethnographiques, littérature... sans hiérarchies de « genres » ou de « styles » ; les paroles brutes y sont considérées comme aussi légitimes que les écritures des professionnels de l’écrit.

Site internet participatif, Raconter la vie a l’ambition de créer l’équivalent d’un Parlement des invisibles pour remédier à la mal-représentation qui ronge le pays. Cette Collection veut répondre au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, les aspirations quotidiennes prises en compte. En faisant sortir de l’ombre des existences et des lieux, Raconter la vie veut contribuer à rendre plus lisible la société d’aujourd’hui et à aider les individus qui la composent à s’insérer dans une histoire collective.

Avec ce nouvel écrit, titré aussi "C’était le temps du verbe", Vincent Silveira livre un ensemble d’impressions de " départ en retraite d’un prof. syndicaliste " destiné aussi bien aux enseignants (syndiqués ou non au Snes), qu’aux parents, élèves anciens ou actuels. Ce texte, extrait d’un récit plus complet, mêle souvenirs d’école, anecdotes, dans la classe, dans la salle des professeurs, considérations sur les travers de notre société…
Philippe Laville

Pour accéder et réagir aux écrits de Vincent Silveira :
http://raconterlavie.fr/recit/c-etait-le-temps-du-verbe#comment1927

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne et contemporain »
    L’art a-t-il une histoire ? On sait que le progrès en art est une invention calamiteuse de certains théoriciens en mal d’idéologie, mais la succession des Écoles a-t-elle encore un sens ? Et l’art... Lire la suite (11 janvier)
  • « Les morsures du froid »
    Boston a été marquée, dans les années 1950, par l’étrangleur de Boston. Cet artisan tuait les femmes dans leur appartement. Présenté comme schizophrène, il a fini sa vie en hôpital psychiatrique. Tony... Lire la suite (2 janvier)
  • « Enfants de la Meute »
    « Enfants de la Meute » est un titre qui interroge. Jérémy Bouquin a dû le chercher… sur la carte. « La Meute » est un village sis dans le Jura. Garry y a été élevé avec son frère par un grand-père. Il... Lire la suite (1er janvier)
  • « Sous l’aile des furies »
    Steven Saylor est Texan. Une bizarre filiation – des études d’histoire – l’a conduit vers l’Antiquité romaine après avoir fait divers métiers qui l’ont éloigné un temps de cette discipline. Il a déjà... Lire la suite (1er janvier)
  • « Psychiko »
    Paul Nirvanas est l’auteur de « Psychiko », considéré comme le premier polar grec, publié en 1928. Nikos Molochanthis, jeune rentier, s’ennuie. Pour donner un peu de piment à sa vie, il décide de... Lire la suite (Décembre 2017)