Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Raconter la vie

"Poussière blanche et tableau noir" de Vincent Silveira

Culture-littérature-"Poussière blanche... Notre collègue Vincent Silveira, dont nous avons présenté deux précédents ouvrages dans l’Us-Mag, propose ses nouveaux écrits en ligne sur un site http://raconterlavie.fr/recits/, où sont accessibles des écritures témoignant d’expériences diversifiées sous des formes multiples : témoignages, analyses sociologiques, enquêtes journalistiques et ethnographiques, littérature... sans hiérarchies de « genres » ou de « styles » ; les paroles brutes y sont considérées comme aussi légitimes que les écritures des professionnels de l’écrit.

Site internet participatif, Raconter la vie a l’ambition de créer l’équivalent d’un Parlement des invisibles pour remédier à la mal-représentation qui ronge le pays. Cette Collection veut répondre au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, les aspirations quotidiennes prises en compte. En faisant sortir de l’ombre des existences et des lieux, Raconter la vie veut contribuer à rendre plus lisible la société d’aujourd’hui et à aider les individus qui la composent à s’insérer dans une histoire collective.

Avec ce nouvel écrit, titré aussi "C’était le temps du verbe", Vincent Silveira livre un ensemble d’impressions de " départ en retraite d’un prof. syndicaliste " destiné aussi bien aux enseignants (syndiqués ou non au Snes), qu’aux parents, élèves anciens ou actuels. Ce texte, extrait d’un récit plus complet, mêle souvenirs d’école, anecdotes, dans la classe, dans la salle des professeurs, considérations sur les travers de notre société…
Philippe Laville

Pour accéder et réagir aux écrits de Vincent Silveira :
http://raconterlavie.fr/recit/c-etait-le-temps-du-verbe#comment1927

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Deux polars, de Pologne et de Slovaquie
    Du côté de Varsovie Zygmun Miloszewski est salué, à juste raison à la lecture de « Te souviendras-tu de demain ? », comme un romancier qui compte. Il met en scène un couple de vieux amants mariés,... Lire la suite (25 août)
  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)