Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Un roman de Toine Heijmans

‘’Pristina’’ Coup de cœur de Jacqueline Dérens

Alors que le sujet devrait nous anéantir : le retour forcé des Kosovars dans leur pays d’origine, le roman de Toine Heijmans, Pristina est jubilatoire. C’est un joyeux pied de nez au non-sens de la bureaucratie imaginée par des technocrates pour régler les problèmes des sans papiers. Les fonctionnaires chargés de faire appliquer la loi sont formés pour traiter les déportés « avec humanité » et aussi avec quelques billets utiles pour convaincre les récalcitrants. Seulement ils n’ont aucune imagination, alors que les victimes et ceux qui les aident en ont beaucoup et leur réservent bien des surprises. Le fonctionnaire Alfred Drilling, alias Barend Inger, ou vice versa, chargé de régler le dossier d’Irin Past, l’apprendra à ses dépens. Entre une île perdue dans la mer du Nord et Pristina, les liens sont plus forts que les ficelles qui retiennent les dossiers empilés dans les placards inertes de la bureaucratie internationale.
L’auteur sera présent à Paris au salon du livre des Balkans.
Jacqueline Dérens

Pristina, Editions Christian Bourgois, 2016, 18 euros

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Le coin du polar
    Une nouvelle héroïne, moderne résolument moderne ! Son nom Ava Lee, canadienne mais originaire de Hong Kong. Dans ce pays, désormais rattaché à la Chine populaire, elle a conservé des liens avec son... Lire la suite (Juillet 2012)
  • VISAGES DU POLAR.
    Historique : retour en 1583. S.J. Parris, nom de plume de Stephanie Merritt (journaliste britannique), veut faire revivre Giordano Bruno, considéré comme hérétique et sorcier, excommunié par... Lire la suite (Avril 2012)
  • ’’ LKP – Guadeloupe : le mouvement des 44 jours’’
    Il y a des slogans qui marquent, ou devraient marquer, mais le système les débilite et la société reste dans un élan d’idéal sans savoir comment y croire encore… « C’est la lutte finale… » ou « Liyannaj... Lire la suite (Mars 2012)
  • Le coin du Polar
    Le polar, on ne le souligne pas suffisamment, se dilue dans la littérature. Il sert à mettre en perspective la société, une société teintée de noir, de gris, évoluant vers la barbarie. Du coup, le polar... Lire la suite (Février 2012)
  • Un perroquet beau parleur muet
    Le talent de Boris Akounine – géorgien de naissance comme Staline – n’est plus à démontrer. Il nous a permis de suivre les aventures d’ Eraste Fandorine dans cette Russie de la fin du 19e siècle. Depuis... Lire la suite (Janvier 2012)