Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un fil d’Eric Judor (France)

« Problemos » Sortie en salles le 10 mai 2017.

Jeanne et Victor sont un couple de jeunes parisiens qui, sur leur trajet de retour de vacances, font une halte pour saluer leur ami Jean-Paul dans la communauté où il a élu résidence.

La vingtaine de personnes qui vivent là s’élèvent contre la construction d’un parc aquatique sur la dernière zone humide de la région.

Les résidents luttent plus généralement contre la société moderne.

Séduits par l’ambiance chaleureuse qui règne dans cette communauté qui prône le « vivre autrement », Jeanne et Victor, sur l’insistance de Jean-Paul, décident de rester quelques jours de plus.

Lorsque le groupe oppose une résistance efficace face à une brigade de CRS, la communauté pense avoir remporté une manche de leur combat.

Mais la joie est de courte durée quand ils découvrent qu’à l’exception de leur campement, la population terrestre vient d’être décimée par une terrible pandémie...

Cinéma : Problemos

Eric Judor n’y va pas avec le dos de la cuillère pour réussir une comédie à la fois drôle (parfois) et grinçante (un peu) à travers le portrait d’une bande d’écologistes allumés.

Il réussit parfois son pari en réussissant le contour de quelques personnages typiques, mais savoureux, et en multipliant avec plus ou moins de bonheur les situations cocasses.

Il s’est attribué le rôle de Victor, un transplanté d’abord opposé à a philosophie du groupe avant de se laisser séduire pour des raisons « annexes » et un peu hors sujet.

Les personnages du film ne pouvant être que caricaturaux, Eric Judor metteur en scène enfonce le clou. La série de portraits est amusante et il finit par ressortir de la multiplicité des personnalités, de la candeur des arguments, de l’artificiel des situations, une sorte de plaisir joyeux à regarder se débattre des individus dans leurs certitudes utopiques.

Les qualités de comique d’Eric Judor (autrefois partenaire de Ramzy) sont indéniables. Il a le sens des situations drôles, celui des dialogues, du talent pour croquer des personnages hors normes et en faire ressortir le piquant, pour installer un climat.

Il s’est entouré de comédiens peu connus mais tous efficaces.

On peut rire de bon cœur à «  Problemos » . On peut aussi faire la fine bouche.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • "Les âmes mortes"
    Dans la province du Gansu, dans le nord-est de la Chine, ont été découverts de nombreux ossements de prisonniers morts de faim, il y a plus de soixante ans. Ces ossements gisent aujourd’hui dans le... Lire la suite (21 octobre)
  • « Sans jamais le dire »
    Lena est une jeune fille de dix-sept ans qui n’a d’autre aspiration que celle de mordre à pleines dents dans la vie. Le désir la tenaille et quoique impatiente, elle attend le moment propice pour se... Lire la suite (15 octobre)
  • « Capharnaum »
    Face au tribunal où il est présenté pour la tentative de meurtre contre l’homme de quarante ans qui a épousé dans l’intérêt de sa famille, sa sœur de treize ans, morte en couches pour grossesse prématurée,... Lire la suite (14 octobre)
  • « L’amour flou »
    Ce n’est pas que Romane et Philippe ne s’aiment plus. c’est qu’ils ne sont plus amoureux. D’autres se contenteraient d’un amour qui s’est essoufflé et continueraient de faire avec. Mais pas eux car ils... Lire la suite (9 octobre)
  • « Lindy Lou, jurée N°2 »
    Vingt ans plus tôt, Lindy Lou a été désignée pour faire parti du jury d’un procès. Ils s’agissait d’un double crime et elle a voté en son âme et conscience pour la peine de mort. Mais au fur et à mesure des... Lire la suite (9 octobre)