Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un fil d’Eric Judor (France)

« Problemos » Sortie en salles le 10 mai 2017.

Jeanne et Victor sont un couple de jeunes parisiens qui, sur leur trajet de retour de vacances, font une halte pour saluer leur ami Jean-Paul dans la communauté où il a élu résidence.

La vingtaine de personnes qui vivent là s’élèvent contre la construction d’un parc aquatique sur la dernière zone humide de la région.

Les résidents luttent plus généralement contre la société moderne.

Séduits par l’ambiance chaleureuse qui règne dans cette communauté qui prône le « vivre autrement », Jeanne et Victor, sur l’insistance de Jean-Paul, décident de rester quelques jours de plus.

Lorsque le groupe oppose une résistance efficace face à une brigade de CRS, la communauté pense avoir remporté une manche de leur combat.

Mais la joie est de courte durée quand ils découvrent qu’à l’exception de leur campement, la population terrestre vient d’être décimée par une terrible pandémie...

Cinéma : Problemos

Eric Judor n’y va pas avec le dos de la cuillère pour réussir une comédie à la fois drôle (parfois) et grinçante (un peu) à travers le portrait d’une bande d’écologistes allumés.

Il réussit parfois son pari en réussissant le contour de quelques personnages typiques, mais savoureux, et en multipliant avec plus ou moins de bonheur les situations cocasses.

Il s’est attribué le rôle de Victor, un transplanté d’abord opposé à a philosophie du groupe avant de se laisser séduire pour des raisons « annexes » et un peu hors sujet.

Les personnages du film ne pouvant être que caricaturaux, Eric Judor metteur en scène enfonce le clou. La série de portraits est amusante et il finit par ressortir de la multiplicité des personnalités, de la candeur des arguments, de l’artificiel des situations, une sorte de plaisir joyeux à regarder se débattre des individus dans leurs certitudes utopiques.

Les qualités de comique d’Eric Judor (autrefois partenaire de Ramzy) sont indéniables. Il a le sens des situations drôles, celui des dialogues, du talent pour croquer des personnages hors normes et en faire ressortir le piquant, pour installer un climat.

Il s’est entouré de comédiens peu connus mais tous efficaces.

On peut rire de bon cœur à «  Problemos » . On peut aussi faire la fine bouche.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le photographe »
    Rafi est un modeste photographe de rue. Rien ne le préparait à sa rencontre avec Milani, une jeune fille discrète issue de la classe moyenne de Bombay, ni au fait qu’elle accepterait de le revoir le... Lire la suite (22 janvier)
  • « Merveilles à Montfermeil »
    Joëlle et Kamel sont en instance de divorce. Ils font tous les deux partie de l’équipe municipale de la nouvelle maire de Montfermeil, Emmanuelle Joly. Toute l’équipe travaille activement sur le... Lire la suite (7 janvier)
  • « Les siffleurs »
    C’est au son de « The passenger » interprété par Iggy Pop que l’inspecteur de police Cristi débarque sur l’île de Gomera afin d’apprendre le Silbo, une langue sifflée ancestrale classée au patrimoine... Lire la suite (5 janvier)
  • « Cunningham »
    « Cunningham », le film d’Alla Kovgan, suit la carrière du chorégraphe Merce Cunningham depuis ses premières années comme danseur dans le New-York d’après guerre jusqu’à la révélation et la reconnaissance... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Le miracle du Saint Inconnu »
    En possession de son magot, Amine fuit la police mais, sa voiture tombée en panne, il a tout juste le temps de creuser un trou et d’enterrer le sac contenant les liasses de billets au sommet d’un... Lire la suite (Décembre 2019)