Nos statuts - Nos missions

Professeur principal

La barque est trop chargée !

Le projet de circulaire sur le rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées a fait l’objet d’une nouvelle réunion avec les organisations syndicales le 5 juillet.

Suite aux fortes critiques que nous avions émises après la première présentation en avril, le texte a évolué. Il réaffirme le rôle des Psy-ÉN, et atténue ce que nous avions dénoncé comme l’instauration d’une hiérarchie intermédiaire en rappelant la notion de volontariat qui était absente de la circulaire de 1993.

Évolution
Le projet présenté début juillet restait néanmoins inacceptable en l’état. Nous avons donc continué à dénoncer une vision du professeur principal en « super-prof », censé assurer la coordination pédagogique entre les différents enseignements, appelé à se substituer au chef d’établissement pour organiser certaines actions. Nous avons renouvelé nos critiques sur le fait que le rôle du professeur principal ne peut se traduire par une limitation de la liberté pédagogique des professeurs.
Le texte qui va être publié très prochainement doit reprendre nos demandes de modifications, afin qu’il ne soit pas trop imprécis risquant ainsi d’inciter certains chefs d’établissement à multiplier des tâches imposées. Les collègues concernés devront se rapprocher de leur S1 pour combattre collectivement ces tentatives et alerter leur section académique et/ou départementale.
Pour le SNES-FSU, le suivi des élèves et la préparation de leur orientation doivent rester l’affaire de l’ensemble de l’équipe éducative. Le professeur principal en est le coordonnateur mais il ne doit se substituer ni au Psy-ÉN ni au CPE et ne doit pas assurer de mission revenant au chef d’établissement. Le SNES-FSU rappelle sa revendication de doublement de l’ISOE pour prendre en compte la totalité de la charge de travail.