Comptes rendus des audiences DGESCO

Programme d’enseignement commun en seconde : Création et Innovation Technologiques CIT et Sciences de l’Ingénieur SI

Programme d’enseignement commun en seconde : Création et Innovation Technologiques CIT et Sciences de l’Ingénieur SI

Ce compte-rendu présente une synthèse de la consultation. La suite à donner à ces échanges prendra la forme d’amendements déposés par le SNES lors de la présentation des programmes au Conseil Supérieur de l’Éducation.

Présentation du programme faite par l’IG :

Les programmes ont été écrits afin que les options soient « couplables ». On peut faire 1h30, de SI, de CIT ou d’un mélange SI-CIT.

Il y a peu de changement en CIT. Mais l’enseignement débute directement par des projets, ce qui implique des cahiers des charges succincts. Tout est conçu autour de la présence d’un Fablab.

En revanche, l’option SI est fortement changée. On ne s’appuie plus sur des produits. Il s’agit d’une approche recherche/développement et la mise en œuvre d’une démarche expérimentale sur des problématiques ciblés. On procède par défi collectif. La présence d’un support expérimental nécessite encore une fois un Fablab.

Le couplage
 : au sein d’un projet, on tombe sur une problématique précise qui nécessite des activités expérimentales, et la production d’objet dans le fablab.

Questionnement :

  • Ce sont 2 options bien différenciées, mais pourquoi un mixage en 1h30 et pas une fusion en 3h ?
    Eléments de réponse (ER) : C’est une liberté mais la préconisation est de les coupler afin de donner aux élèves un aperçu des enseignements de spécialité du cycle terminal.
  • SI est un enseignement de découverte. Les élèves ne sont pas des ingénieurs mais des débutants. Ils ne sont pas en capacité de mettre au point un protocole. Il conviendrait de changer la formulation de la page 7  : « L’activité expérimentale offre la possibilité de répondre à une problématique par la mise au point d’un protocole, sa réalisation et l’observation des écarts entre théorie, modèle et résultats expérimentaux ».
    Éléments de réponse (ER) : ...

Conclusions par M. HUART (DGESCO) :

Les programmes s’articulent et permettent de multiples aménagements. Le passage à 3 heures est exclu. Une interrogation en découle : le mixage de ces options pourrait-elle permettre d’étendre son implantation dans les établissements scolaires ?

Autres articles de la rubrique Comptes rendus des audiences DGESCO