Actualités générales

Collège

Programmes Inacceptable !

Au-delà d’un manque de respect pour le travail des enseignants, la méthode
et le calendrier sont inadmissibles.

De nouveaux programmes de français, mathématiques et EMC parus au BO fin juillet sont applicables à cette rentrée en collège. C’est inacceptable à plusieurs titres : le comité de suivi des programmes ne s’est pas réuni préalablement pour réaliser un bilan des programmes en vigueur ; la profession n’a pas été consultée et, enfin, les délais sont trop courts pour que les professeurs puissent s’approprier ces modifications.

Modifications importantes
Il ne s’agit pas de « simples ajustements » contrairement à ce ­qu’affiche la communication ministérielle. Des repères de progression annuels ont également été écrits pendant l’été par la DGESCO et non connus à ce jour. Ils seront applicables dès la rentrée.
Les programmes d’EMC et de français posent des problèmes de fond. Ceux d’EMC remettent en cause la pluralité des pratiques pédagogiques. L’esprit critique semble relégué au second plan au profit de l’appren­tissage de valeurs et de règles.
Quant au français, l’étude de la langue renvoie à une conception passéiste de la grammaire.

Application immédiate des repères annuels
Par respect pour le travail des enseignants, le SNES-FSU avait demandé que ces nouveaux programmes et repères annuels ne soient pas applicables à la rentrée 2018 et que le temps de la réflexion et de la communication soit pris. Il n’a pas été entendu. Les repères annuels doivent structurer les programmes dès la phase d’écriture et non être écrits a posteriori. C’est le sens des propositions du SNES-FSU depuis la phase d’écriture des programmes.
Paru en juillet, le programme de chorale induit la participation chaque année à plusieurs projets et à plusieurs concerts, dont « la rentrée en musique » et les cérémonies commémoratives, alors que cela devrait relever des choix pédagogiques des pro­fesseurs d’éducation mu­sicale. En outre, aucune dotation com­plémentaire n’a été accordée dans la plu­part des académies pour la chorale. Nous sommes donc bien loin des deux heures pour tous les collèges annoncées par le ministre dans son « plan chorale ».
Au lycée, applicables à la rentrée 2019 en Seconde et Première et en 2010 en Terminale, les nouveaux programmes sont en cours d’écriture, et devraient être finalisés d’ici octobre.
Le SNES-FSU demande d’ores et déjà une consultation de la profession et organisera sa propre consultation.

Autres articles de la rubrique Actualités générales