Actualités, actions et audiences

PsyEN et DCIO : Action intersyndicale nationale le 5 JUIN

Tous ensemble pour défendre le service public d’orientation de l’EN, le maintien de tous les CIO dans l’Education nationale et le respect du statut de psychologue !

Depuis plusieurs semaines, les PsyEN et les DCIO sont dans l’action pour s’opposer aux fermetures de CIO, au transfert des DRONISEP aux régions et à la mise à disposition des personnels. Ces mobilisations fortes et déterminées dans toutes les académies ont amené le MEN à faire évoluer sa communication vers le maintien d’un « certain nombre de CIO » mais ceci reste très flou et toujours aussi inquiétant.
A l’initiative du SNES FSU, une intersyndicale nationale a eu lieu le 17 Mai. Elle a permis de déboucher sur une expression commune (voir CP) et sur une décision d’action nationale le Mardi 5 Juin à Paris. Celle-ci prendra la forme d’une assemblée de tous les personnels le matin et d’une manifestation l’après midi. Une demande d’audience commune est adressée au Ministre.
La discussion du projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » qui va venir au parlement mi juin risque d’être très tendue. Un communiqué commun de l’Association « Région de France » et du MEDEF réclame en effet le transfert de toute la formation professionnelle et de toute l’orientation scolaire aux régions.
La loi du 5 mars 2014 a permis un équilibre dans la répartition des compétences entre l’Etat et les régions. Aller dans le sens des Régions et du MEDEF signifierait la fin d’une égalité d’accès à une information fiable, valide et indépendante des groupes de pression, l’enfermement des possibilités d’orientation dans un territoire en fonction des choix économiques locaux et de l’offre locale des filières professionnelles, et au final le renforcement des inégalités sociales. La fermeture des CIO s’accompagnerait inévitablement de la main mise du privé sur le champ du conseil pour l’orientation.

C’est pourquoi le SNES-FSU, le SE-UNSA, le Sgen-CFDT, la CGT educ’action, la fédération Sud Education, le SNFOLC ont décidé d’appeler l’ensemble des personnels à se mobiliser
- Le 22 Mai lors de la journée de grève et de manifestation pour la défense des services publics
- Le 5 juin pour assurer le succès de la manifestation intersyndicale nationale à Paris pour exiger l’abandon de ces projets qui signent la disparition du service public d’orientation de l’éducation nationale et la remise en cause du statut des PsyEN et de leurs missions
Elles appellent également les personnels à poursuivre et amplifier la mobilisation le jour de l’ouverture de l’examen du projet de loi à l’assemblée nationale et décideront à l’issue de cette manifestation, des suites communes à donner au mouvement.

Pour télécharger le flash n° 5 :

Autres articles de la rubrique Actualités, actions et audiences