Éditos

Quand le budget dicte sa loi

« Sortons de l’entrée par les moyens quand on parle d’éducation, travaillons le qualificatif plutôt que le quantitatif. » Telle est, peu ou prou, la teneur des propos du ministre de l’Éducation nationale pour tenter de justifier a priori les réductions budgétaires.
Le couperet est désormais tombé : les postes mis aux concours du second degré viennent d’être publiés et se traduisent par une baisse de 20 %.
Les diminutions ne touchent pas seulement les disciplines dans lesquelles des difficultés de recrutement existaient. C’est globalement le second degré qui est touché alors que la démographie, elle, est en hausse.
Cela préfigure de nouvelles suppressions d’emplois lors des budgets suivants, traduction de la quote-part de l’Éducation nationale à la réduction du nombre de fonctionnaires. Cette politique va à rebours du combat mené par le SNES-FSU ayant débouché sur un plan de programmation et un début de revalorisation des carrières, toutes mesures de nature à enrayer la crise du recrutement. Le signal ainsi donné aux étudiants par cette diminution est désastreux. Il fait plus que jeter le doute sur les intentions affichées de résorption des inégalités, d’activités culturelles pour tous, d’éducation aux médias et à l’information, et laisse soupçonner des arrières-pensées de recherche d’économies à l’occasion de la réforme du lycée.
Finissons quand même par une bonne nouvelle, celle du succès des listes
SNES-FSU, SNUipp-FSU aux élections des Psy-ÉN.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Un véritable choix de société
    Le tirage au sort infligé aux bacheliers souhaitant intégrer une formation non sélective parce que les capacités d’accueil étaient saturées a suscité un émoi bien légitime et assez consensuel. Les... Lire la suite (13 novembre)
  • Un message sans équivoque
    La journée de grève et de manifestations du 10 octobre à l’appel unanime des organisations a connu un réel succès chez les personnels de l’Éducation nationale. Très présents dans les manifestations... Lire la suite (13 octobre)
  • Employable et corvéable
    Décidément le Medef ne recule devant rien et les dernières décisions du gouvernement sur le code du travail lui ont donné des ailes ! Non content d’avoir obtenu encore plus de flexibilité imposée aux... Lire la suite (23 septembre)
  • Sortie du bois
    La figure « jupitérienne » s’est vite transformée en une incarnation beaucoup plus prosaïque du libéralisme. « L’été budgétaire » du gouvernement n’a laissé aucun doute sur son orientation. À l’avalanche de... Lire la suite (31 août)
  • Feuille de route
    Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une... Lire la suite (1er juillet)