Autour du Jazz

Machado/L’Autre Distribution

"Quand un pianiste rencontre un accordéoniste…"

Les noms parlent et parlent du Sud. Jean-Marie Machado et Didier Ithursarry, l’un sent bon l’Andalousie et le Flamenco, l’autre le Pays Basque et cette langue rugueuse, étrange comme venue d’ailleurs. Les effluves des ces territoires, réels et rêvés, envahissent notre cerveau court-circuitant toute pensée pour se laisser emporter vers les rives d’imaginaires cheminant ensemble. «  Lua  » se veut voyage immobile dans les profondeurs de l’inconscient pour laisser la langue fantasmagorique prendre possession de la musique, seul vecteur possible de cette parole silencieuse.

Un très étrange parcours, qui prend son temps sans avoir peur des détours ni des chemins fréquentés par les contrebandiers. Il passe par des chemins évanouis, des broussailles pour tailler sa voie et essayer de se retrouver dans un dédale de références.

On peut juste regretter une absence de hargne, de mordant. La musique reste trop enfermée dans les codes qu’elle produit. Codes qui permettent de partir à la recherche de l’oubli…

Nicolas Béniès.

« Lua », Machado/Ithursarry, Machado/L’Autre Distribution

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Black Magic »
    Jason Miles manie avec dextérité tous les claviers comme il en fait la démonstration dans « Black Magic », une magie noire qui a comme nom une fusion, dans le sens de cette partie du jazz qui avait... Lire la suite (30 août)
  • « Composition 0 », Vincent Glanzmann, Gerry Hemingway
    Réunir deux batteurs/percussionnistes est risqué. Ils pourraient faire preuve de leur virtuosité pour perdre leur âme. Mais Gerry Hemingway et Vincent Glanzmann ont évité ce piège en se servant aussi... Lire la suite (9 juin)
  • « Imaginary Stories », Gabriel Midon
    Contrebassiste et compositeur, Gabriel Midon invite à un festin princier. La nourriture qu’il nous tend est celle des histoires d’évasion, des contes poétiques pour enfants qui veulent déplacer des... Lire la suite (8 juin)
  • « 441 », Will Vinson
    Will Vinson, saxophoniste alto, signe cet album « Four Forty One », 441, pour fêter ses 20ans… de présence sur la scène américaine. Ce natif de Londres, pianiste manqué selon ses propres dires, a décidé... Lire la suite (7 juin)
  • « There’s still life on earth », Orchestra Nazionale della Luna
    La lune est très visitée ces temps-ci. L’Orchestra Nazionale della Luna, en fait un quartet, fait partie des habitants habituels de notre satellite. Ils ont même la nationalité. L’album vient aussi... Lire la suite (7 juin)