Actualité théâtrale

Jusqu’au 29 octobre au Monfort Théâtre

« Quartier lointain »

Un homme, la cinquantaine, rentre d’un voyage d’affaires et se trouve soudain projeté dans sa ville natale. Un voyage en train banal le propulse dans un autre monde, celui de son enfance, comme si une pulsion incontrôlée le poussait vers ce passé au sein de sa famille, pour tenter de comprendre l’origine d’un traumatisme qui a marqué son enfance. Cette situation fait écho à l’irruption du fantastique que l’on trouve dans le cinéma de Miyazaki, où à l’occasion d’un micro-événement on glisse dans un autre monde, ici celui du passé, et ce passage permet à l’individu de se réconcilier avec lui-même en tant qu’adulte.
La dramaturge Carine Corajoud et le metteur en scène Dorian Rossel ont adapté ici un manga de Jirô Taniguchi, souvent primé en Europe. C’est un spécialiste des passages subtils du monde du quotidien à celui des émotions enfouies. Son monde humaniste est fait de tendresse, de protection mutuelle, ce qui bien sûr ouvre la porte au versant sombre de la perte, de l’abandon, de la nostalgie et de la mort.

Mais comment traduire une BD en objet de théâtre, surtout lorsqu’il s’agit d’un auteur qui privilégie un rythme lent et contemplatif ? Comment transposer le dessin, les silences et les non-dits qui existent entre les cases, comment ne pas illustrer la BD mais retrouver l’émotion qui s’en dégage ? Corine Corajoud et Damien Rossel ont su trouver les images théâtrales qui permettent d’entrer dans le monde de ce manga par les décors –un espace découpé par des panneaux de couleur vive -, des lits verticaux car le sommeil et le rêve sont au cœur de ce monde. Les acteurs jouent plusieurs rôles, quittent leur personnage d’aujourd’hui pour se glisser dans la peau de ceux du passé. Le résultat est délicat et émouvant par sa peinture de la complexité des sentiments. On pense beaucoup aux films du cinéaste nippon Ozu.
Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, matinées scolaires les 4, 13 et 18 octobre à 14h30.
Le Monfort Théâtre
106 rue Brancion, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88
www.lemonfort.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Providence »
    Lorsque les tours jumelles se sont effondrées le 11 septembre 2001 à New-York, il y a eu des milliers de morts, mais aussi plusieurs dizaines de disparus dont on n’a jamais retrouvé nulle trace. On... Lire la suite (13 avril)
  • « Suzanne »
    Paul se marie avec Louise, sous le bruit de la canonnade, à la veille de partir à la guerre en 1914. En 1915 il déserte, revient chez lui et, avec l’aide de Louise, se travestit en femme pour... Lire la suite (11 avril)
  • « Qui suis-je ? »
    Vincent est en Troisième. Il a quatorze ans et demi, se trouve un physique d’endive, est intelligent et bon élève, mais nul en sport, ce qui lui vaut les sarcasmes du prof de gym et des autres... Lire la suite (8 avril)
  • « Madame Marguerite »
    Curieuse institutrice que cette Madame Marguerite, qui insiste sur son nom, l’écrit au tableau tout comme un certain nombre de sentences sur la vie, la mort, le sexe pour qu’elles s’inscrivent dans... Lire la suite (6 avril)
  • « Tous mes rêves partent de Gare d’Austerlitz »
    Dans une Maison d’arrêt de femmes, des prisonnières se retrouvent à la bibliothèque. Elles y évoquent leur quotidien, leur travail, leurs amours, leur enfance ou leurs rêves. Le soir de Noël elles ont... Lire la suite (4 avril)