Actualité théâtrale

Jusqu’au 29 octobre au Monfort Théâtre

« Quartier lointain »

Un homme, la cinquantaine, rentre d’un voyage d’affaires et se trouve soudain projeté dans sa ville natale. Un voyage en train banal le propulse dans un autre monde, celui de son enfance, comme si une pulsion incontrôlée le poussait vers ce passé au sein de sa famille, pour tenter de comprendre l’origine d’un traumatisme qui a marqué son enfance. Cette situation fait écho à l’irruption du fantastique que l’on trouve dans le cinéma de Miyazaki, où à l’occasion d’un micro-événement on glisse dans un autre monde, ici celui du passé, et ce passage permet à l’individu de se réconcilier avec lui-même en tant qu’adulte.
La dramaturge Carine Corajoud et le metteur en scène Dorian Rossel ont adapté ici un manga de Jirô Taniguchi, souvent primé en Europe. C’est un spécialiste des passages subtils du monde du quotidien à celui des émotions enfouies. Son monde humaniste est fait de tendresse, de protection mutuelle, ce qui bien sûr ouvre la porte au versant sombre de la perte, de l’abandon, de la nostalgie et de la mort.

Mais comment traduire une BD en objet de théâtre, surtout lorsqu’il s’agit d’un auteur qui privilégie un rythme lent et contemplatif ? Comment transposer le dessin, les silences et les non-dits qui existent entre les cases, comment ne pas illustrer la BD mais retrouver l’émotion qui s’en dégage ? Corine Corajoud et Damien Rossel ont su trouver les images théâtrales qui permettent d’entrer dans le monde de ce manga par les décors –un espace découpé par des panneaux de couleur vive -, des lits verticaux car le sommeil et le rêve sont au cœur de ce monde. Les acteurs jouent plusieurs rôles, quittent leur personnage d’aujourd’hui pour se glisser dans la peau de ceux du passé. Le résultat est délicat et émouvant par sa peinture de la complexité des sentiments. On pense beaucoup aux films du cinéaste nippon Ozu.
Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, matinées scolaires les 4, 13 et 18 octobre à 14h30.
Le Monfort Théâtre
106 rue Brancion, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88
www.lemonfort.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La Comédie-Française lance La Comédie continue !
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > vendredi 27 mars 2020 > La Comédie continue ! > Tel est le nom de la première chaîne en ligne de la Comédie-Française. > À partir du lundi 30 mars 2020 à 16h, plusieurs levers... Lire la suite (31 mars)
  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)