Actualité théâtrale

Jusqu’au 29 octobre au Monfort Théâtre

« Quartier lointain »

Un homme, la cinquantaine, rentre d’un voyage d’affaires et se trouve soudain projeté dans sa ville natale. Un voyage en train banal le propulse dans un autre monde, celui de son enfance, comme si une pulsion incontrôlée le poussait vers ce passé au sein de sa famille, pour tenter de comprendre l’origine d’un traumatisme qui a marqué son enfance. Cette situation fait écho à l’irruption du fantastique que l’on trouve dans le cinéma de Miyazaki, où à l’occasion d’un micro-événement on glisse dans un autre monde, ici celui du passé, et ce passage permet à l’individu de se réconcilier avec lui-même en tant qu’adulte.
La dramaturge Carine Corajoud et le metteur en scène Dorian Rossel ont adapté ici un manga de Jirô Taniguchi, souvent primé en Europe. C’est un spécialiste des passages subtils du monde du quotidien à celui des émotions enfouies. Son monde humaniste est fait de tendresse, de protection mutuelle, ce qui bien sûr ouvre la porte au versant sombre de la perte, de l’abandon, de la nostalgie et de la mort.

Mais comment traduire une BD en objet de théâtre, surtout lorsqu’il s’agit d’un auteur qui privilégie un rythme lent et contemplatif ? Comment transposer le dessin, les silences et les non-dits qui existent entre les cases, comment ne pas illustrer la BD mais retrouver l’émotion qui s’en dégage ? Corine Corajoud et Damien Rossel ont su trouver les images théâtrales qui permettent d’entrer dans le monde de ce manga par les décors –un espace découpé par des panneaux de couleur vive -, des lits verticaux car le sommeil et le rêve sont au cœur de ce monde. Les acteurs jouent plusieurs rôles, quittent leur personnage d’aujourd’hui pour se glisser dans la peau de ceux du passé. Le résultat est délicat et émouvant par sa peinture de la complexité des sentiments. On pense beaucoup aux films du cinéaste nippon Ozu.
Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, matinées scolaires les 4, 13 et 18 octobre à 14h30.
Le Monfort Théâtre
106 rue Brancion, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88
www.lemonfort.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Féministe pour homme »
    Noémie de Lattre n’a pas attendu l’affaire Weinstein et me-too pour parler des femmes et du féminisme dans ses pièces et dans son livre. Et sur ce sujet son spectacle, qui tient du théâtre, du cabaret... Lire la suite (6 décembre)
  • « Trois femmes (l’échappée) »
    Joëlle, tout juste diplômée « auxiliaire de vie », vient d’être embauchée comme gardienne de nuit par la fille de la vieille et très riche Madame Chevalier. Celle-ci en vieille dame acariâtre qui n’a... Lire la suite (3 décembre)
  • « Dark circus »
    Quel étrange cirque où l’acrobate tombe, où l’homme canon s’envole au-dessus de l’Afrique pour ne plus réapparaître, où le manche d’une guitare devient un dompteur que le lion s’empresse de dévorer et où le... Lire la suite (3 décembre)
  • « Féminines »
    Après Hors la loi, où elle s’attachait à l’histoire des femmes jugées pour avortement à Bobigny dont le procès avait ouvert la voie à la loi légalisant l’avortement, la jeune autrice et metteuse en scène... Lire la suite (2 décembre)
  • « Féminines »
    Après Hors la loi, où elle s’attachait à l’histoire des femmes jugées pour avortement à Bobigny dont le procès avait ouvert la voie à la loi légalisant l’avortement, la jeune autrice et metteuse en scène... Lire la suite (2 décembre)