Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Sam Garbarski (France-Belgique)

"Quartier lointain" Sortie en salles le 24 novembre

"Quartier lointain" est tiré du Manga culte de Jirô Tanighchi paru en 2002. Le personnage central du film qui en est l’adaptation, est Thomas, la cinquantaine, père de famille qui se retrouve, à la suite d’un concours de circonstances, dans la ville de son enfance. Au cours de sa visite au cimetière, il est pris d’un malaise dont il se réveille quarante ans plus tôt, à l’état du gamin qu’il était alors. Revenu dans son passé, il va revivre son premier amour mais aussi chercher à revenir sur des épisodes mystérieux de son enfance. Entre autres, les raisons pour lesquelles son père, un jour, abandonna le foyer.
Mais peut-on modifier son passé en s’y replongeant ?
Le vrai mystère de ce film est peut-être son adaptation. En bande dessinée, il y a des conventions particulières, des ellipses dans la progression des images que le lecteur accepte mais qui ne conviennent pas à l’écran.

Comment pouvait-on imaginer transposer en France cette bande dessinée inscrite dans un pays et une culture si différentes. Certes, cette histoire véhicule des valeurs et une émotion universelle et Sam Garbarski s’y est reconnu, l’époque et les émotions de l’histoire étant très proches de celles qu’il a connues. Pour lui la difficulté ne portait pas tant sur la transposition que sur le souci qu’il avait de rendre fidèlement la dimension esthétique du Manga.
Il s’est approprié l’histoire, refusant d’être prisonnier de l’œuvre originale. Certains détails ont été modifiés mais il a surtout recentré le récit sur son ressort dramatique. Il a également incorporé dans le décor, ce qu’il nomme des "madeleines", des scènes qu’il a lui-même vécues et des objets liés au souvenir, la montre qui a appartenu à son père, sa voiture, son style d’habillement.
Dans le manga, le retour dans le passé se déroule sur plusieurs mois et c’est au milieu du récit que le personnage en arrive à l’année où son père a disparu. Pour les besoins du cinéma, il fallait que ce soit le premier souvenir qui lui revienne afin que cet épisode traumatisant par son mystère, soit le centre du sujet et que la quête de la vérité sur cet événement en soit le véritable objectif.
L’action du film de Sam Garbarski se situe à Nantua, une ville entourée de montagnes et, presque de tous côtés, privée d’horizon. Le charme de "Quartier lointain" tient beaucoup au climat singulier qui se dégage de sa situation géographique et de sa topographie.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Zibilla ou la vie zébrée »
    Zibilla est une jeune zèbre qui a été adoptée par des parents chevaux. Dans l’école où elle va et où tous les élèves sont des enfants chevaux, ses rayures sont sujet à de constantes moqueries. Si bien... Lire la suite (12 novembre)
  • « J’aimerais qu’il reste quelque chose »
    « J’aimerais qu’il reste quelque chose », c’est la phrase que prononce une donatrice sans descendant qui vient déposer des documents personnels relatifs à la Shoah dont elle est en possession et qui n’a... Lire la suite (12 novembre)
  • « Le bel été »
    Amed, Mohamed et Wally, réfugiés de Guinée et du Mali ont été recueillis par Robert, Simon et Sophie dans leur maison du bord de la Manche, siège de l’association « des lits solidaires » Ils vont... Lire la suite (11 novembre)
  • « Rendre la justice »
    En France, l’appareil juridique apparaît le plus souvent comme une machine infernale, opaque, mystérieuse, impersonnelle à laquelle il vaut mieux ne pas avoir à faire, qu’il vaut mieux ne pas... Lire la suite (9 novembre)
  • « Noura rêve »
    Jamel a été condamné à une peine de prison ferme pour différents vols, escroqueries et récidives et Noura a demandé le divorce d’autant plus déterminée à retrouver sa liberté qu’entre temps elle a... Lire la suite (9 novembre)