Votre année de stage

Quel temps de service ?

Textes de référence : arrêté du 18 juin 2014 fixant les modalités de formation initiale de certains personnels enseignants et d’éducation de l’enseignement public stagiaires ; circulaire n° 2015-057 du 29 avril 2015, en particulier le paragraphe 2.d. qui précise la durée du service d’enseignement des stagiaires enseignants.
L’arrêté du 31/08/2017 précise, pour les Psy-ÉN les volumes horaires et la répartition des temps de formation, en ÉSPÉ où ils participent à des temps communs avec enseignants et CPE. Ils ont aussi quatorze semaines de mise en situation professionnelle et bénéficient d’une pratique accompagnée avec un tuteur.

Le temps de service avec élèves sera variable selon le concours passé et l’expérience professionnelle acquise.

Type de lauréats








Type
de personnel

concours réservés, autres concours avec l’équivalent d’au moins 1,5 an de temps plein dans la discipline de recrutement durant les 3 dernières années, ex-enseignants titulaires changeant de corps

Autres lauréats

Certifiés
hors professeur documentaliste

18h

8 à 10h

Professeur
documentaliste

30+6h

15 + 3 h

PLP

18h

8 à 10h

Professeur
d’EPS

17 h + 3h d’AS

8 à 9h toute l’année +
3h d’AS indivisibles sur la première moitié de l’année

Agrégés
hors EPS

15h

7 à 9h

Agrégés
EPS

14h + 3h d’AS

7 à 8h toute l’année +
3h d’AS indivisibles sur la première moitié de l’année

CPE

35h

18h

• Psy-ÉN, la répartition entre les lieux de formation est variable selon les centres de formation : minimum 350 heures en centre de formation, 70 à 100 heures en ÉSPÉ et 14 semaines auprès d’un tuteur Psy-ÉN de la ­spécialité (EDA ou EDO).
Attention, les heures d’enseignements effectuées en REP+, en cycle terminal général et technologique et en BTS sont pondérées :
• En REP+, pour tous les professeurs : chaque heure compte pour 1,1.
• En cycle terminal général et technologique, pour tous les professeurs hors EPS : chaque heure compte pour 1,1 dans la limite de 10 heures pondérées.
• En BTS, pour tous les professeurs : chaque heure compte pour 1,25.
Le temps de service des stagiaires doit tenir compte de ces pondérations.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU, le SNUEP-FSU dénoncent le fait que des ­stagiaires soient à temps plein devant élèves. Quelle que soit l’expérience professionnelle passée, une année de formation avec décharge de service est indispensable pour permettre à tous d’avoir toutes les clefs pour faire face à la complexité de nos métiers.
Par ailleurs, le retour au service à mi-temps pour les autres lauréats est une amélioration par rapport à la situation qui a existé de 2010 à 2014, mais reste encore une quotité trop élevée pour permettre de suivre dans de bonnes conditions la formation et avoir le temps d’accomplir les tâches associées à son service tout en ayant un retour réflexif sur sa pratique.
Le SNES-FSU est attaché au fait que les Psy-ÉN soient considérés comme des personnels en formation et non affectés à mi-temps sur le terrain comme le souhaitaient certaines organisations syndicales.

HEURE SUPPLÉMENTAIRE ?
Afin de ne pas alourdir leur charge de travail et de pouvoir se former, les stagiaires n’ont pas vocation à effectuer des heures supplémentaires. Si aucun texte n’interdit formellement l’attribution d’heures supplémentaires, les circulaires ministérielles précisent en revanche : « L’objectif de l’année de stage étant de permettre aux stagiaires de se former, ils n’ont pas vocation à se voir confier des heures supplémentaires ».
En cas de pondération des heures d’enseignement, ces pondérations doivent être incluses dans le décompte du maximum de service. Par exemple, un professeur certifié stagiaire exerçant 9 heures en classe de première ou de terminale, bénéficiant donc de la pondération (1,1) des heures effectuées en cycle terminal, verra son service décompté ainsi : 9 heures (cours) + 0,9 (pondération de ces 9 heures) = 9,9 heures. On ne peut lui imposer une 10e heure de cours (voir circulaire n° 2015-057 du 29 avril 2015).
Les Psy-ÉN n’ont pas d’heure supplémentaire.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU, le SNUEP-FSU combattent toute attribution d’heures supplémentaires aux stagiaires. Contactez votre section académique, afin que les militants vous accompagnent en cas de difficultés.


TEMPS PARTIEL ?

Les stagiaires à mi-temps ne peuvent pas bénéficier d’un temps partiel.
Seuls les stagiaires à temps plein ont cette possibilité. Le stage doit durer un an équivalent temps plein, il est donc prolongé le temps nécessaire (exemple : si le stagiaire prend un mi-temps, alors son stage durera deux ans).

Autres articles de la rubrique Votre année de stage

  • Combien de niveaux ?
    Combien de niveaux ? Il faut « éviter » plus de 2 niveaux d’enseignement Cette recommandation est difficile voire impossible à mettre en œuvre pour les stagiaires à temps plein, et difficile dans... Lire la suite (19 juillet)
  • Quelle formation ?
    Pour qui ? D’après la note de service 2016-070, fiche n° 10, les stagiaires qualifiés pour enseigner dans les pays de l’UE et en partenariat avec la CE, ainsi que les enseignants titulaires du second... Lire la suite (19 juillet)