Lycée et post-bac

Quelle offre de spécialités et d’options dans votre lycée à la rentrée 2019 ?

Les rectorats sont actuellement en train d’organiser la mise en œuvre de la réforme du lycée pour la rentrée 2019. Ils invitent les chefs d’établissement à définir une « offre » d’enseignements de spécialité (en lieu et place des séries) pour leur lycée, et construisent une carte des formations à partir de ces demandes. Les délais sont généralement très courts. Le Snes-FSU vous propose des pistes pour agir dans votre établissement.

Pour le SNES-FSU, cette procédure ne peut se faire sans que les enseignants soient informés en continu, et sans qu’ils puissent intervenir. Par conséquent, il faut exiger de votre chef d’établissement qu’il réunisse l’ensemble des personnels – la forme d’une assemblée générale sur le temps de travail (demi-journée banalisée, par exemple) étant la plus pertinente – afin que cette procédure se fasse dans la transparence.
La note de service du 05/09/2018 donne quelques éléments de cadrage sur l’offre de spécialités des établissements, mais laisse surtout de nombreux aspects très flous. Les réunions des personnels doivent être l’occasion :
- d’obtenir des éléments d’information plus précis pour chaque établissement ;
- de pointer les risques et les incohérences de la réforme prévue ;
- de porter les analyses du SNES-FSU sur cette réforme.

Exiger ces réunions, y participer et y prendre la parole, ce n’est pas se résigner face à la réforme en cours. C’est d’abord saisir l’occasion de réunions larges pour sensibiliser et remobiliser l’ensemble des collègues.
Vous trouverez dans le document ci-joint un ensemble de questions qu’il est possible de poser pendant ces réunions, et qui doivent permettre d’informer, d’alerter, de lancer le débat.
Au-delà de ces réunions, et dans l’hypothèse d’une mise en place effective de cette réforme – dont le SNES-FSU demande le retrait ! - les principes suivants nous semble être les axes à défendre prioritairement :
- faire en sorte que l’offre prévue n’entraîne aucune suppression de poste ;
- rapprocher la « composition des parcours individuels » (« triplettes » de spécialités en première) des actuelles séries, par souci de cohérence de la formation et des parcours des élèves.
- faire en sorte que l’offre d’enseignements (spécialités ET options) soit la plus riche possible.

Autres articles de la rubrique Lycée et post-bac