Actualité théâtrale

Au Théâtre des Quartiers d’Ivry-Studio Casanova

Qui va là ? "Les collectifs" 4 spectacles du 8 mars au 9 avril

Quatre créations et des conceptions diverses du travail théâtral :

> "Turandot ou Le congrès des blanchisseurs" de Bertolt Brecht,
> "Le précepteur" de Jacob Lenz,
Par le TOC-Théâtre Obsessionnel Compulsif-.
Avec ce nouveau venu dans le théâtre, Le Collectif, le metteur en scène maître d’œuvre disparaît mais aussi, dans certains cas, d’autres postes, administration, production, comptabilité, communication, prospection…
C’est le mode de fonctionnement du TOC.

> "Petites Histoires de la folie ordinaire" de Petr Zelenka, par le Collectif DRAO. Pour le Collectif DRAO c’est "assumer la notion de collectif jusqu’au bout, en partageant l’acte de mise en scène.

> "La Belle au Bois" de Jules Supervielle

Par le Collectif Quatre Ailes. Pour ce Collectif "Quatre ailes" c’est "se nourrir du regard porté par les autres pour ouvrir sa pratique à d’autres disciplines, ce qui nécessite un engagement total, beaucoup de curiosité et une part d’inconscience."

Le Théâtre des Quartiers d’Ivry propose pendant un mois, au Studio Casanova, du 8 mars au 9 avril 2011, 4 spectacles conçus selon cette conception de la création théâtrale.

"Turandot ou le Congrès des blanchisseurs"
est la dernière pièce de Brecht restée inachevée. Le propos porte sur la marchandisation de la pensée et sur la vente des opinions.
Dans une Chine de comédie, l’Empereur annonce au cours d’un congrès la chute du cours du coton. La langue de bois et l’inefficacité de la pensée intellectuelle dans une société capitaliste décomplexée y sont dénoncées.( du 8 au 12 mars)

Dans"Le précepteur", le jeune Läuffer , embauché comme précepteur dans la famille d’un haut militaire, est exploité et méprisé. Non reconnu, ni sur le plan social, ni sur le plan amoureux, il en arrive à commettre sur sa personne une terrible mutilation.( du 15 au 19 mars)

"Petites histoires de la folie ordinaire"
est le récit des aventures mouvementées et presque ordinaires de Pierre, un homme de trente cinq ans inaccompli et encore hésitant, face aux phobies de ses proches. Ses parents, voisins, amoureuses, patrons s’acharnent à lui compliquer la vie, surtout s’ils sont munis des meilleures intentions du monde….( du 22 au 26 mars)

"La Belle au Bois" Au fond de la forêt, la Belle au Bois est sur le point de fêter ses 15 ans. L’événement trouble sa tranquillité. Contribueront à sa contrariété, un Chat Botté, dévoué et gracieux d’apparence mais en réalité concupiscent, une Marraine qui veille à ce qu’aucun homme ne s’approche de sa filleule. Jusqu’au moment où apparaît Barbe Bleue dont la jeune fille va s’éprendre… ( du 30 mars au 9 avril)

au Studio Casanova 69 avenue Danielle Casanova (M° Mairie d’Ivry)
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 43 90 11 11/ www.theatre-quartiers-ivry.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)
  • « Le pays lointain (Un arrangement) »
    C’est l’ultime pièce de Jean-Luc Lagarce mort à 38 ans, en 1995, quelques jours après l’avoir terminée. On y retrouve le thème du retour de l’enfant prodigue parmi les siens. Louis revient, au pays... Lire la suite (11 mars)