Langues vivantes

ACTUALITES

Quoi de neuf ?

Le SNES-FSU a mené une enquête métier et conditions de travail dont les résultats sont consultables. Ils montrent une grande lassitude en collège comme en lycée.
Les résultats spécifiques en LVER montrent que les enseignants d’anglais et d’espagnol souffrent d’effectifs pléthoriques. A l’inverse les professeurs de langues dites à faible diffusion et de langues régionales voient leurs disciplines et leurs emplois fortement menacés par des effectifs de plus en plus réduits.

Lycée
L’actualité a été fortement dominée par les réformes du lycée et du baccalauréat. Les professeurs de langues sont fortement impactés avec la mise en place du contrôle continu. L’échéance des E3C crée un sentiment d’urgence et d’inquiétude à la fois chez les professeurs et les élèves vis à vis de ces nouvelles épreuves.
Les conditions de travail des enseignants de langues s’en trouvent détériorées, la charge de travail augmente et le sentiment de débordement domine.
Le SNES-FSU a mené une enquête métier et conditions de travail dont les résultats sont consultables.
Les résultats spécifiques en LVER montrent que les enseignants d’anglais et d’espagnol souffrent d’effectifs pléthoriques. A l’inverse les professeurs de langues dites à faible diffusion et de langues régionales voient leurs disciplines et leurs emplois fortement menacés par des effectifs de plus en plus réduits.

LVR
Le SNES-FSU était présent lors du 33e colloque de la FLAREP des 19,20 et 21 octobre 2019 (LR et d’outre-mer : les oubliées de la Nouvelle Education Nationale ?) Les craintes sont confirmées et la survie de ces enseignements dans les établissements publics est en jeu. Vous trouverez le compte-rendu du colloque ici.
Le groupe LVER avait publié une analyse de la réforme et ses conséquences sur les LVER.

Actualité générale :
Projet de réforme retraite :
L’actualité collège
L’actualité lycée

Autres articles de la rubrique Langues vivantes