Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Alain (Georges) Leduc

"ROGER VAILLAND (1907-1965) UN HOMME ENCOMBRANT" éditions L’HARMATTAN novembre 2008

Romancier et poète, critique d’art et professeur, A.(G.) Leduc nous livre ici une socio-anthropologie originale sur un écrivain encombré de ses multiples ambivalences et pour cela encombrant. L’ouvrage de A.(G.) Leduc est un texte qui dégage Roger Vailland de la gangue des enveloppes durcies par le temps qui entourent encore son oeuvre glorieuse au XXe siècle.
Au carrefour des écritures et des tragédies de son époque, Roger Vailland nous est présenté dans toutes ses contradictions, qui sont celles de ses contemporains : communiste et dandy, anticolonialiste, antifasciste, solidaire des luttes émancipatrices et alcoolique individualiste, fou des voitures de luxe, ami des artistes et des écrivains y compris d’extrême droite, voilà le personnage d’un texte, très fouillé et documenté, nourri de témoignages et de références exceptionnels, de Soulages à Anicet Le Pors, de Paul Gadenne à Marc Le Monnier, qui pose la problématique du réalisme à travers un écrivain finalement très proche de A.(G.) Leduc lui-même dans ce mouvement permanent de résistance artistique au conformisme, à la paresse de la pensée et de l’action ; nous avons là une exigence d’écriture à la hauteur de ce qu’ambitionnait Roger Vailland lui aussi quant à son art. Les amateurs d’histoire et ceux qui aiment la littérature apprécieront ce volume à dévorer, comme le gâteau d’Alice, pour aller de l’illusion de la réalité à la réalité de l’illusion.
Roger Charles Le Breton

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues