La défense des droits humains

Reconnaissance de l’État de Palestine

Meeting public place de la République - 10-10-2015

Le samedi 10 octobre 2015, le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens organisaient une journée nationale pour la reconnaissance de l’État de Palestine.
À Paris, la veille, une délégation s’était rendu à l’Élisée où il fût reçu par le directeur de cabinet du Chef de l’État. Si rien de nouveau n’a été annoncé, la délégation, à laquelle participait un représentant du Snes-FSU, a pu rappeler pourquoi elle considérait que la « reconnaissance de l’État de Palestine » lui paraissait être un élément important pour faire avancer une Paix durable.

Autres articles de la rubrique La défense des droits humains

  • Violences conjugales : retards coupables
    La « grande cause nationale » tarde à trouver des mesures concrètes. Les chiffres sont consternants : 146 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint en 2019. Elles ne seront... Lire la suite (31 août)
  • Pauvreté : situation alarmante à travers le monde
    La pandémie a entraîné une crise socio-économique sans précédent. L’augmentation significative du nombre de nouveaux pauvres en quelques semaines est un signe de la gravité de la crise sociale à venir.... Lire la suite (7 juillet)
  • Mobilisation E3C : surveiller et punir
    Seule réponse du ministère aux mobilisations contre les E3C : la répression. Pendant des semaines, les personnels se sont largement mobilisés contre les E3C rejetées dans la majorité des lycées. Le... Lire la suite (22 juin)
  • Soutien à François Sauterey
    François Sauterey, militant historique du SNES-FSU, dont l’engagement sans faille pour défendre les droits humains et les libertés est unanimement reconnu, a été verbalisé le 1er mai à Paris pour... Lire la suite (21 juin)
  • COVID-19 : vigilance à tous les étages
    Le gouvernement souhaite développer une application qui utilisera le traçage et la géolocalisation pour repérer les malades du Covid-19. Une démarche qui ne va pas sans poser de questions, éthiques et... Lire la suite (4 mai)