Observatoire des collèges

Réforme du collège - Positions des organisations syndicales

Vous trouverez ci-dessus les positions des organisations syndicales exprimées lors de la réunion multilatérale du 25 mars sur la réforme du collège. Nous donnons ici les points clivants, sans entrer dans le détail de la grille horaire ni de la défense des horaires disciplinaires et des postes, sur lequel le discours est en apparence plus consensuel, la défense des disciplines étant de l’ordre de la posture pour certaines organisations qui promeuvent le "tout transversal".

Mise à jour au 4 avril
Suite à publication des projets de décret et d’arrêté, qui reprennent les demandes du SE-UNSA et du SGEN concernant la globalisation de la grille horaire sur le cycle, une intersyndicale SNES-FSU, SNEP-FSU, FO, SNALC, CGT a demandé le retrait du projet et la reprise des discussions sur de nouvelles bases. De son côté, l’UNSA amende son propre projet et fait maintenant des propositions de cadrage, se vantant d’améliorer un texte répondant pourtant exactement à ses demandes précédentes.

Le SE-UNSA soutient tout ce qui va dans le sens de la plus grande autonomie horaire. Le projet de grille horaire hebdomadaire permet de calculer la dotation, mais les horaires doivent pouvoir être décidés localement. Il s’agit par exemple de regrouper les EPI sur des semaines à EPI. La grille ne doit pas être contraignante mais indicative pour les emplois du temps des élèves, même si au global ils doivent retrouver les heures qu’on leur doit au terme de l’année. Le SE demande une grille globalisée sur l’ensemble du cycle.

Le SGEN appuie cette demande. Il souhaite que le ministère trouve une explicitation indiquant que la grille horaire est une grille de moyens et non la grille horaire des élèves. Les élèves auront 5h de prof de français, mais pas nécessairement de français. Il faut préserver au maximum les marges d’autonomie, les globaliser est important. La distribution des enseignements doit pouvoir se faire sur le cycle, les distribuer différemment doit être possible.

Pour le SNALC, le projet n’est toujours pas acceptable.

Pour le SNES, l’autonomie proposée est celle des chefs d’établissements. On a les pièces d’un puzzle qui s’assemblent avec celles du décret sur les instances pédagogiques, laissant la main aux chefs d’établissement sur les conseils pédagogiques. Ce n’est pas l’autonomie des équipes. Depuis 10 ans, comme on ne sait pas résoudre les problèmes du système éducatif français, on propose toujours plus d’autonomie, ce qui crée plus d’inégalité. Cf. les rapports sur la réforme des lycées.
Il faut reporter l’annonce de la réforme, se laisser le temps de consulter les personnels, et avoir les programmes pour voir comment l’interdisciplinarité pourrait se construire, poser la question des taux d’encadrement et des groupes, donner les moyens de concertation et de formation aux personnels
Le SNES-FSU veut une réforme, mais le projet est fondé sur de très mauvaises bases.

FO indique qu’il ressort des réactions des collègues une grande inquiétude. Les élèves ne seront pas traités partout de la même façon, il y aura autant d’organisations que de collèges. Pour autant, FO n’évoque pas le besoin d’un réforme du collège et se contente du statu quo

Selon la CGT, le problème est celui de l’architecture de la réforme, et de l’autonomie des chefs d’établissements. Il faut tirer le bilan de la réforme du lycée. L’autonomie est source de tensions entre collègues, et ne réduit pas les inégalités.

Autres articles de la rubrique Observatoire des collèges

  • Collège, résister à la réforme
    La lutte contre la réforme du collège continue. La journée du 26 janvier a prouvé encore une fois l’opposition des personnels à « collège 2016 ». En attendant un nouveau rendez-vous national après les... Lire la suite (Mars 2016)
  • Un autre avenir pour le collège
    Depuis plus de 9 mois, les enseignants du second degré se mobilisent contre la réforme du collège imposée par la ministre de l’Éducation. Par différents biais (manifestations, grèves, pétitions,... Lire la suite (Mars 2016)
  • Réforme du collège et formation : modalités d’action, témoignages.
    La lutte contre la réforme du collège continue, notamment via les formations. Vous trouverez ci-dessous trois possibilités d’action. Témoignages : ici. Les plans de formation varient selon les... Lire la suite (Novembre 2015)
  • Formations à la réforme : témoignages
    Vous trouverez ci-dessous des témoignages d’enseignants ayant assisté aux diverses réunions de formation à la réforme du collège, organisées dans toutes les académies. Ces enseignants, syndiqués ou non,... Lire la suite (Octobre 2015)
  • Formations-formatage, c’est non !
    Pour faire passer aux forceps le "plan de formation" destiné aux professeurs en collège en vue de l’application de la réforme à la rentrée 2016, le ministère fait flèche de tout bois, y compris en... Lire la suite (Octobre 2015)

Dans la rubrique Archives

  • Collège : les propositions du SNES-FSU
    Une réforme du collège est nécessaire, tant pour la réussite des élèves que pour permettre aux personnels d’exercer leurs métiers au mieux. Le SNES-FSU la demande. Il souhaite une réforme sans... Lire la suite (Avril 2015)
  • Publications décryptant la reforme et projet du SNES (Mai 2015)
  • Réforme du collège
    La ministre a répondu à la lettre commune du SNES-FSU et du SNEP-FSU en date du 19 mai 2015 (télécharger la réponse de la ministre). Sans parler d’abrogation, elle reconnaît toutefois que la réforme... Lire la suite (Juin 2015)
  • Poursuivre et amplifier la mobilisation
    Signez et faites signer la pétition intersyndicale ! Au lendemain de la grève très suivie du 19 mai, la ministre a fait le choix de publier au journal officiel les textes concernant la réforme du... Lire la suite (Mai 2015)
  • Réforme du collège
    Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE [1]) a examiné vendredi 10 avril le projet de réforme du collège. Projets de décret et d’arrêté sur eduscol suite au CSE. En séance, la ministre s’est contentée... Lire la suite (Avril 2015)