US 793 du 21 décembre 2019

Réforme du lycée et du bac : Communiqué des associations

Seize associations membres de la conférence des associations de professeurs spécialistes demandent la remise à plat de la réforme du bac et des lycées dont ils pointent « les méfaits » et la mise en place « à marche forcée ».

Dans un contexte de désorganisation des établissements, d’évaluations permanentes, d’aggravation des inégalités, les associations alertent notamment sur la complexification du bac, les effectifs pléthoriques, les programmes chargés, l’absence de mathématiques dans le tronc commun, l’amoindrissement de la diversité linguistique, la fragilisation et la disparition programmée des options. Elles constatent que la banque de sujets n’est pas prête, que les E3C rompent avec le principe d’égalité et dénoncent le « flou inadmissible » qui pèse sur le grand oral, la concurrence entre les spécialités, le problème de la co-intervention en série technologique et en lycée professionnel.

Elles demandent à être reçues au plus vite par le ministre.

Autres articles de la rubrique US 793 du 21 décembre 2019