Communiqués

Communiqué FSU

Remise en cause du dialogue social dans la Fonction publique !

Dans le cadre du chantier « Dialogue social » de la concertation Action Publique 2022, le gouvernement a présenté aujourd’hui aux organisations syndicales représentatives ni plus ni moins qu’un projet de « suppression du paritarisme » afin de faciliter une « déconcentration managériale » de la Fonction publique.

C’est inacceptable !!

Ce projet propose la suppression du paritarisme, l’abolition des CAP en ce qui concerne les mutations, l’élargissement des sanctions disciplinaires sans contrôle des recours, la suppression des CAP par corps,...

La FSU appelle les agent-es à réagir à cette attaque frontale contre leurs droits.

Elle demande au gouvernement de revenir sur ses intentions et de faire de nouvelles propositions.

Les Lilas le 25 mai 2018

Compléments : un dossier à lire sur le site du SNES-FSU Versailles

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Rentrée 2018 : “Alerte-Effectifs”
    La rentrée 2018 sera marquée par une forte augmentation des effectifs dans les collèges et les lycées : plus de 25000 élèves supplémentaires alors que le nombre d’enseignant-e-s stagne. Face au risque... Lire la suite (22 juin)
  • Communiqué de l’Intersyndicale
    L’intersyndicale se félicite de la forte mobilisation engagée par les Psy-ÉN et DCIO, les personnels de l’ONISEP et les personnels administratifs et techniques des CIO, contre le projet de transfert... Lire la suite (20 juin)
  • Carte Education prioritaire
    Monsieur le Ministre, Nous entrerons prochainement dans des discussions sur la future carte de l’Éducation prioritaire. Nous souhaiterions disposer le plus rapidement possible d’un calendrier... Lire la suite (7 juin)
  • Intersyndical
    À l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES), des délégations de Psy-ÉN et DCIO, des personnels administratifs en CIO, des enseignants, des... Lire la suite (7 juin)
  • Admissibilités aux concours externes du second degré : mauvais signaux
    Les premiers résultats d’admissibilité des concours du second degré de l’enseignement CAPES/T, agrégation, CPE, Psy-ÉN montrent que la crise de recrutement persiste dans certaines disciplines. En effet... Lire la suite (1er juin)